Révision des programmes scolaires en vue de mieux répondre aux besoins des populations rurales du Kosovo

La révision des programmes d’éducation de base (grade 1-9) afin de les rendre pertinents avec les besoins de la population rurale, est le premier résultat immédiat découlant de la Stratégie nationale pour l’Éducation de la population rurale élaboré par le Gouvernement du Kosovo avec le support technique de la FAO. Cette révision est une activité de partenariat réalisée par un groupe de travail interministériel, sous l’égide du Ministère de l’éducation (MEST) et du Ministère de l’agriculture et du développement rural (MAFRD), avec le support technique et économique de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Le groupe de travail contribuera à l’élaboration d’un noyau de programme national d’éducation de base, sensible à la culture et aux besoins du Kosovo rural. Ce groupe transversal comprend des représentants des organisations locales, des ONG, des représentants des communautés, des enseignants, des directeurs d’école, des représentants centraux et municipaux provenant de cinq ministères. Quatre séminaires sont prévus sur une période de six mois, qui représentent le démarrage du projet. Les principaux résultats attendus sont les suivants :

  1. Renforcement de la collaboration entre les ministères et les responsables ;
  2. Directives pour la contextualisation du programme scolaire, qui, à travers la participation des responsables, fera en sorte que l’éducation dans les écoles rurales réponde aux besoins des élèves ruraux. ;
  3. Mise en œuvre de la stratégie EPR dans la région, par la mise en œuvre d’une conscience accrue des besoins d’apprentissage des populations rurales ;
  4. Augmentation des compétences des acteurs-clés.

    La Stratégie à moyen terme pour l’Education pour les populations rurales au Kosovo a été réalisée en 2004 par le MEST et le MAFRD en collaboration avec les responsables locaux et avec le support technique de la FAO.
    Le document a été fondé sur une approche participative en ce qui concerne la formulation de la stratégie et l’évaluation des besoins, ce qui a été un exemple utile pour d’autres pays qui désirent entreprendre un exercice semblable de politique et de planification d’EPR.

    First Previous Next Last

    Activities