La Journée mondiale de l'alimentation
Siége de la FAO, Rome, Italie
16 octobre 2008

La première dame Suzanne Mubarak a déclaré que la qualité de l’éducation, en l’Egypte et dans le reste du monde, mérite d’avoir priorité pour affronter tant la crise alimentaire que la crise financière et la crise du crédit.  Dans son discours, tenu le 16 octobre au siège de la FAO, à l’occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, elle a souligné que les disparités de genre représentent un défi, que le Programme spécial national pour la sécurité alimentaire contribue à améliorer le niveau nutritionnel des enfants ainsi que les capacités d’apprentissage, en particulier dans les circonstances de crise.

Pendant la session d’ouverture, le directeur général Jacques Diouf a souligné la situation désespérée de 923 millions de personnes sous-alimentées dans le monde ; il a fait appel pour promouvoir une agriculture durable dans les pays pauvres, pour doubler les denrées alimentaires et pour libérer le monde de la famine et de la malnutrition; il a aussi souligné l’importance de la paix et de la sécurité pour l’humanité

First Previous Next Last

Activités