TELE-ENSEIGNEMENT
L'Apprentissage de l'ADRD

 

ENGLISH

 

 

Lecture

  L'éducation pour le développement rural: caractéristiques en enjeux

  L'éducation informelle et la vulgarisation participative.

 Enrichir le patrimoine existant: savoir locaux et CAP

Exemple

 Brésil; un enseignement agricole accessible.

 Laos: un apprentissage à canaux multiples.

 République Démocratique du Congo: vers une vulgarisation participative.

 

 

 

 

 

L'Apprentissage Durable

Introduction:

            Même si la corrélation est difficilement quantifiable, il parait difficile de séparer le développement durable de l’éducation. En effet, si l’éducation est avant tout un droit en soit, c’est aussi une condition pour la réduction de la pauvreté et pour la durabilité. On peut ainsi  considérer qu’un manque d’éducation handicape la productivité, les capacités, la santé et la cohésion sociale des populations, et menace ainsi directement la durabilité, conduisant à la pauvreté et la famine. On estime en outre qu’un agriculteur ayant 4 années d’instruction primaire est en moyenne 9 % plus productif que si il n’était pas éduqué.

            C’est pourquoi l’Education des Populations Rurales a été l’un des trois partenariats lancés sous l’égide de la FAO lors du sommet mondial du développement durable de 2002. Ce partenariat prône l’adoption d’une vision intégrée de l’éducation, incluant l’enseignement agricole, mais centrée sur l’accès de tous à une éducation de base et donc sur le renforcement des capacités. Par là même, il cherche à assurer la durabilité, en atteignant les objectifs de sécurité alimentaire, de réduction de la pauvreté et de satisfaction des besoins du marché du travail en milieu rural, tout en assurant la promotion du respect de l’environnement.
            Afin de réellement répondre aux besoins des populations rurales, l’apprentissage de la durabilité se doit de comporter, outre des programmes d’éducation et de scolarisation, des activités de formation pour vulgariser des technologies agricoles durables. On peut ainsi concevoir l’apprentissage de la durabilité comme un continuum du développement, aux extrémités duquel se trouvent l’éducation et la formation. L’éducation développe l’esprit, améliore les capacités d’observation, d’analyse, d’adaptation à des situations nouvelles. La formation comprend quant à elle les activités conçues pour améliorer les performances humaines, ici d’une manière plus durable.
           
            Le présent module entend donc présenter la place occupée par l’éducation dans l’apprentissage de l’ADRD. Celle-ci est d’abord une clé pour le renforcement des capacités des populations, et  contribue à les rendre plus capables de gérer les ressources agricoles et naturelles. L’éducation permet en outre, par le biais des activités informelles et de la vulgarisation  de promouvoir l’ADRD par la diffusion de technologies optimisant la production tout en préservant l'environnement. Au final, l’éducation représente une possibilité de faire évoluer les attitudes et valeurs d’une population entière dans une direction plus durable.

 

Objectif:

L’objectif de ce module est de mettre en évidence la contribution de l’éducation pour les populations rurales et de ses différentes composantes  à l’apprentissage de la durabilité. Il vise ainsi à faire comprendre le besoin d’assurer une éducation de base qui englobe l’éducation agricole, et d’avoir recours à différents types d’éducation, formelle et informelle, incluant la vulgarisation, afin de satisfaire les besoins de l’ensemble de la population rurale.

 

Lecture :

 

L’éducation pour le développement rural : caractéristiques et enjeux.

L’éducation informelle et la vulgarisation participative.

Enrichir le patrimoine existant : s’appuyer sur les savoir locaux et sur les niveaux de Connaissances-Attitudes- et Pratiques (CAP).

 

Exemples:

Brésil : un enseignement agricole accessible

Laos: un apprentissage à canaux multiples

Vulgarisation Participative en République Démocratique Congo.

Outils:

L’élaboration participative des programmes d’enseignement.

Evaluation d’un programme d’enseignement.

Evaluation des besoins.

Le CAP dans un projet de vulgarisation

Exercice

La deuxième étape de l’apprentissage de l'ADRD porte sur l'éducation des population rurales. Pour maitriser ce thème, il convient de répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les objectifs d'EPR?

  • Quelles sont les préoccupations principales d'EPR?

  • Pourquoi la FAO est-elle impliquée dans l'EPR?

  • Qu'est ce que l'éducation agricole ?

  • Quelle est la différence entre l'éducation agricole et l'éducation pour les populations rurales ?

  • EPR se réfère-t-elle à l'éducation formelle ou non formelle?

  • Pourquoi EPR a été lancé à l'occasion du WSSD (Sommet Mondial sur le Développement Durable) ?

Les outils utilisés dans cette section peuvent vous être utiles pour répondre à ces questions

 

Références:

Site de l'ERP

L'Education pour le Développement Rural, Vers des Orientations Nouvelles

Malette Educative de l'ERP

Improving Agricultural Extension: A Reference Manual

Site Web SD Dimension- Vulgarisation

 

 | Haut de page  | Accueil