FAO :: SD Department :: Radio Rurale Accueil :: Nouvelles :: Priorisation des ...

FAO

Nouvelles

Priorisation des besoins en formation/communication des auditrices et auditeurs des radios communautaires rurales

Presenté par l´AMARC

L´analyse du présent document porte sur les pays africains. Le contexte d´analyse consiste en la mise en place d´un système d´information sur la sécurité alimentaire des populations africaines.

L´objectif du travail consiste à l´identification de besoins en information des auditrices et auditeurs afin d´élaborer de programmes radiophoniques appropriés sur la sécurité alimentaire. Deux buts sont visés : l´amélioration du niveau de connaissance sur les techniques visant à accroître la production et les niveaux de revenus - assurer la stabilité et l´amélioration du niveau de sécurité alimentaire en favorisant l´accessibilité, la disponibilité et la qualité de ressources alimentaires.

Le travail a été confié à l´association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC).

La méthodologie adoptée repose sur des question-reponses au niveau continental, quarante questionnaires correspondant chacun à un pays. L´échantillon d´enquête est composé de quarante pays (40) sur les 53 que compte l´Afrique toute entière. Trois critères étaient spécifiés au départ : le critère géographique, linguistique et groupe socioprofessionnel. Ce dernier n´a pas été exécuté pour des soucis d´homogénéité d´échantillons. Ce qui justifie les deux critères utilisés.

Dix sept thèmes (17) ont été classés, parmi lesquels cinq (5) ont été choisis comme prioritaires après combinaison de différentes méthodes d´analyse. Il s´agit de :

- la nutrition,
- la gestion après récolte,
- la gestion de l´eau,
- la commercialisation agricole et,
- la production semences.

Le critère géographique privilégie, l´Afrique de l´Ouest, l´Afrique de l´Est, l´Afrique Centrale et l´Afrique Australe, tandis que le critère linguistique les regroupe en deux blocs, celui des francophones et celui constitué d´anglophone et de lusophone. L´échantillon de pays est composé de vingt (20) pays anglophones, de dix neuf (19) pays francophones et d´un (1) pays lusophone. L´Afrique centrale et l´Afrique de l´Est ont réagit faiblement. Ce qui a suscité pour des soucis méthodologiques, un regroupement des zones. Ainsi, l´Afrique de l´Ouest et du Centre constituent un même bloc et l´Afrique Australe avec l´Afrique de l´Est le deuxième bloc géographique.

La procédure a adopté deux étapes :

- enregistrer le nombre de réponses et de voix favorables à chaque thème parmi trois comme prioritaires dans les cinq priorités du départ. Le classement s´est fait en fonction du nombre de voix obtenu suivant les deux critères représentant le total partiel sur les tableaux annexes.

- enfin, dans un tableau de synthèse le classement des cinq thèmes en combinant tous les critères, les zones et le niveau continental.
La synthèse des résultats obtenus est présentée sur le tableau résumé suivant, suivi du tableau présentant les 17 thèmes de base :

Tableau résumé : Classement des 5 thèmes prioritaires en fonction des deux critères par zone géographique, linguistique et au niveau continental.

Tableau thèmes de base : Classement des 17 thèmes du départ par ordre alphabétique.


RESULTATS OBTENUS DANS LE DETAIL

Au niveau continental, l´écart entre le thème le mieux classé et celui le moins bien classé est de 15 points.

Sur les quarante questions, 93% ont répondu favorablement pour le thème de nutrition au niveau continental. En effet, sur les 40 questions posées au niveau continental, 37 ont répondu favorablement pour le thème de la nutrition, 36 pour celui de la gestion de l´après récolte à égalité avec la production de semences, 34 pour la gestion de l´eau à égalité avec la commercialisation agricole. En dernière position se trouvent la pêche et les systèmes d´information et de cartographie sur l´insécurité alimentaire et la vulnérabilité avec 57% de réponses favorables en moyenne (resp. 24 et 22), soit un écart de 37% par rapport au thème le plus sollicité qu´est la nutrition. Comme l´indique le tableau suivant :

Tableau 1 : Hiérarchisation des besoins au niveau continental

Pour les pays de l´Afrique anglophone et lusophone, le thème de la gestion de l´après récolte et de la gestion de l´eau viennent en priorité avec 100% d´agrément sur les 21 questions. Ils sont suivis de la nutrition, de la commercialisation agricole, du genre et développement et enfin de la production et santé animale avec 95% de réponses favorables, soit 20 sur les 21 posées. Le thème de sécurité alimentaire et les systèmes d´information et celui de la pêche se classent en dernière position avec respectivement 76% et 62% d´adhésion, soit 16 et 13 voix. Le tableau ci-dessous présente les résultats :

Tableau 2 : Hiérarchisation des thèmes en Afrique Anglophone et Lusophone

La zone francophone d´Afrique classe la production de semences en tête avec 95% de répondants soit 18 bonne voix sur un total de 19. Le thème de nutrition n´est pas loin, il vient en deuxième position avec la différence d´une seule voix par rapport au premier, soit 17 bonnes voix correspondant à un pourcentage de 89%. En troisième position, viennent à égalité la gestion après récolte, la commercialisation agricole et le programme spécial sur la sécurité alimentaire. Ce programme a plus été compris comparativement aux programmes de WAICENT et du système d´alerte rapide qui enregistrent 8 voix chacun, devant le système d´information et de cartographie sur l´analyse de la vulnérabilité qui recueille 4 voix seulement. 74% de bonnes réponses le sépare du premier. Les résultats sont représentés sur le tableau 4 qui suit :

Tableau 3 : Hiérarchisation des thèmes en Afrique francophone.

L´Afrique de l´Est et l´Afrique Australe accordent 100% de priorité à la gestion de l´eau et à la gestion de l´après récolte (16 voix favorables sur 16). La nutrition, le système d´alerte rapide, la production et santé animale, la commercialisation agricole, la foresterie, le genre et développement et la biotechnologie viennent en deuxième priorité, non loin de la première avec 94% d´avis favorables (15 sur 16). En dernière priorité, vient la pêche qui enregistre 7 voix, soit 37% du total pour un écart par rapport à la première priorité de 56%, comme le témoigne les résultats sur le tableau 4.

Tableau 4 : Hiérarchisation des thèmes en Afrique de l´Est et Afrique australe.

La production de semences vient en première priorité en Afrique de l´Ouest et du Centre avec 23 voix favorables sur 24, soit une priorité accordée au thème de 96%. La nutrition représente la deuxième priorité, totalisant ainsi 22 voix, soit 92% de priorité. La commercialisation agricole et la gestion de l´après récolte arrivent en troisième priorité, suivis de la gestion de l´eau, le genre et développement, la production et santé animale, et, le programme spécial sur la sécurité alimentaire avec 19 voix. En dernière position se classent WAICENT, l´insécurité alimentaire et la vulnérabilité et enfin le système d´alerte rapide enregistrant un écart par rapport à la première priorité de 15 voix, comme l´indique le tableau des résultats suivant.

Tableau 5 : Hiérarchisation des thèmes en Afrique de l´Ouest et du Centre.

A partir de cette série de résultats, un récapitulatif des hiérarchisations effectuées selon les critères définis, a permis la classification des 5 thèmes prioritaires à la fois à l´échelle continentale, régionale et selon la zone linguistique dans un tableau synoptique.

A partir de ce tableau, il a été possible de dégager les priorités majeures issues des cinq plus hautes priorités identifiées dans chacune des zones retenues. Les besoins en information sur la nutrition et la gestion de l´après récolte figurent dans toutes les zones analysées, parmi les cinq plus hautes priorités définies par les répondants. La collecte et la gestion de l´eau, ainsi que la commercialisation agricole y figurent dans 4 zones sur 5 et la production de semences dans 3 zones sur 5.

Tableau 6 : Récapitulatif des cinq thèmes apparus comme les plus hautes priorités identifiées dans chaque zone

 

AMARC

AMARC

Documents

cliquez pour lire

Pour voir le document avec les tableaux CLIQUEZ-ICI

Ou articles concernant nouvelles du terrain

cliquez pour lire

Base de données des projects FAO

cliquez pour lire

Cameroun

cliquez pour lire

COIN: Country Office Information Network

cliquez pour lire

Dernières nouvelles, 2005

cliquez pour lire

EMPRES: Système de prévention des urgences pour les ravageurs et les maladies transfrontières des animaux et des plantes

cliquez pour lire

Mali

cliquez pour lire

Niger

cliquez pour lire

Profils FAO de pays et le système d'information cartographique

cliquez pour lire

Programme Interinstitutions de soutien aux Systèmes d' Information et de Cartographie sur l' Insécurité Alimentaire et la Vulnérabilité

cliquez pour lire

PSSA: Programme Spécial pour la Sécurité Alimentaire

cliquez pour lire

République démocratique du Congo

cliquez pour lire

Réseau du Système des Nations Unies sur le développement rural et la sécurité alimentaire

cliquez pour lire

Secours et réhabilitation d'urgence

cliquez pour lire

SMIAR: Système Mondial d'Information et d'Alerte Rapide sur l'Alimentation et l'Agriculture

cliquez pour lire

Statistiques de la FAO

cliquez pour lire

Togo

Archive

cliquez pour lire

Communication et gestion des ressources naturelles: L'Afrique sahélienne mise sur la communication

cliquez pour lire

Un atelier pédagogique au Burkina Faso dans le cadre de la stratégie de communication de l'UEMOA

cliquez pour lire

L'UNESCO et l'UNICEF remettent du matériel de production et de réception aux radios partenaires et à l'ARCO

cliquez pour lire

Projet Dimitra: Renforcement des besoins en information et communication des femmes rurales du Sud-Kivu

cliquez pour lire

République Démocratique du Congo : La Société des Auditeurs de Radio Ntemo compte après un an d'existence, 82 clubs

cliquez pour lire

Helen Keller International

cliquez pour lire

La Banque Africaine de Développement (BAD) soutient deux radios rurales, une communautaire et l'autre locale en RDC avec l'appui de la FAO

cliquez pour lire

La radio communautaire rurale est un outil de communication vital pour de nombreux pays en développement

cliquez pour lire

AskFAO

cliquez pour lire

La 3ème Conférence Panafricaine sur le "Contenu local pour le développement durable des radios communautaires en Afrique"

cliquez pour lire

More News (26 available)...

commentaires ? écrivez au webmaître

© FAO, 2006