FAO :: SD Department :: Radio Rurale Accueil :: Nouvelles du terrain :: TCHAD: Étude sur ...

FAO

Nouvelles du terrain

TCHAD: Étude sur les besoins en information/communication et formation des groupes concernes par les activites du projet «Création d'un Centre Communautaire Multimédia au sein de la CEMAC»

Pour un territoire de 1 284 000 km² le Tchad ne dispose que de 11 stations radios et ses structures de communication qui sont non seulement insuffisants, mais rudimentaires.

De ce fait, un centre communautaire multimédia, d'appui au développement, devrait être mis en place par des Chefs d'Etats membres de la communauté Economique et Monétaire d'Afrique Centrale (CEMAC).

Ce projet vise à améliorer la condition d'existence des populations rurales.

Subséquemment, l'information et la formation, devrait se réaliser en plusieurs phases.

D'ailleurs, le projet doit permettre d'identifier les besoins en informations/communication et formation des groupes cibles concernés par le projet tels que les agriculteurs, les pêcheurs, les cadres de l'enseignement agricole, les vulgarisateurs et etc.

D'après la majorité des transhumants et nomades interrogés et la plupart des gens touchés se sont contentés de citer que la radio rurale est le moyen de communication qu'ils connaissent le mieux.

En effet, la radio rurale devrait davantage développer les émissions sur les différents mécanismes et systèmes de fixation des prix des produits agricoles, d'élevage et de la pêche. Il s'agit aussi que la radio réalise des magazines et des enquêtes qui feront intervenir des différents acteurs impliqués.

En outre, la Radio rurale devra sensibiliser quotidiennement sur les problèmes de développement, tels que: sur l'augmentation de la productivité, sur la meilleure alimentation, sur la meilleure santé, sur la meilleure éducation et sur la conservation d'un environnement favorable à la vie.

Pour cela, un projet de création de huit radios rurales locales dans huit localités du pays est lancé dès 1995 avec l'appui de l'Agence Internationale de la francophonie.

Avec ce projet, le gouvernement du Tchad entend répondre aux besoins des populations sans cesse croissant en matière d'information et de communication.

Pourtant, le Centre devrait en effet permettre à la Commission Economique du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques (CEBEVIRHA), l'un des organes spécialisés de la CEMAC, de se doter d'un moyen de communication devant lui permettre d'obtenir l'adhésion des populations rurales aux différentes initiatives de développement nationale, sous régionale et par la même occasion, de promouvoir et vulgariser le savoir faire des communautés à travers un programme audiovisuel multidimensionnel.

Toutefois, il est important de souligner que les populations vivant dans les trois zones du Tchad, tels que la zone soudanienne, la zone Sahélienne et la zone Saharienne ont des différentes caractéristiques et modes de vie.

Subséquemment, il allait tenir en compte les différences socioculturelles. Ce qui mène à focaliser sur des recherches différents afin de satisfaire les besoins en information/communication des populations des ces trois zones climatiques du pays.

Chaque groupe cible a quelques préoccupations spécifiques liées à l'exercice d'une activité où à son environnement. A travers les préoccupations exprimées, par les différents groupes, les magazines, les jeux publics et les microprogrammes sont les genres qui ont le plus d'impact sur les populations rurales.

D'ailleurs, selon la Stratégie Nationale de Réduction de la Pauvreté, le Tchad devra développer son secteur agro-syvo-pastoral qui occupe près de 80% de la population. Il devra créer des infrastructures socio-économiques permettant le désenclavement de l'intérieur et de l'extérieur du pays, le développement des ressources humaines afin d'accroître l'efficacité.

La réalisation de ces programmes doit se traduire concrètement par un meilleur accès aux services d'éducation, d'information et de mobilisation des populations rurales qui sont les principaux acteurs.

Malgré, les gros efforts fournis ces derniers années par le Gouvernement par rapport aux infrastructures de communication n'a pas encore finalisé la mise en place de sa stratégie nationale de communication pour le développement.

Le Tchad, vaste territoire à vocation agricole, pays d'élevage et de pêche et rural à 80%, n'a pas encore finalisé sa politique de communication pour le développement. Cependant, dans le cadre de la mise en oeuvre de sa politique nationale de communication pour le développement, le gouvernement entend explorer tous les canaux de communication existants. De ce fait, l'exploitation des moyens traditionnels et informels devient une nécessité.

La radio reste cependant le médium qui connaît un développement rapide car elle offre à la population un programme varié. Il s'agit surtout de satisfaire les besoins des populations rurales afin d'accroître leurs ressources, créer progressivement leurs entreprises, donc lutter contre la pauvreté.

 

Ou articles concernant nouvelles du terrain

cliquez pour lire

Base de données des projects FAO

cliquez pour lire

Cameroun

cliquez pour lire

COIN: Country Office Information Network

cliquez pour lire

Dernières nouvelles, 2005

cliquez pour lire

EMPRES: Système de prévention des urgences pour les ravageurs et les maladies transfrontières des animaux et des plantes

cliquez pour lire

Mali

cliquez pour lire

Niger

cliquez pour lire

Profils FAO de pays et le système d'information cartographique

cliquez pour lire

Programme Interinstitutions de soutien aux Systèmes d' Information et de Cartographie sur l' Insécurité Alimentaire et la Vulnérabilité

cliquez pour lire

PSSA: Programme Spécial pour la Sécurité Alimentaire

cliquez pour lire

République démocratique du Congo

cliquez pour lire

Réseau du Système des Nations Unies sur le développement rural et la sécurité alimentaire

cliquez pour lire

Secours et réhabilitation d'urgence

cliquez pour lire

SMIAR: Système Mondial d'Information et d'Alerte Rapide sur l'Alimentation et l'Agriculture

cliquez pour lire

Statistiques de la FAO

cliquez pour lire

Togo

Archive

cliquez pour lire

GABON: Étude sur les besoins en information/communication et formation des groupes concernés par les activités du projet «Création d'un centre communautaire multimédia au sein de la CEMAC»

cliquez pour lire

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE: Étude sur les besoins en information/communication et formation des groupes concernés par les activités du projet «création d'un centre communautaire multimédia au sein de la CEMAC»

cliquez pour lire

CAMEROUN: Étude sur les besoins en information/communication et formation des groupes concernés par les activités du projet «Création d'un centre communautaire multimédia au sein de la CEMAC»

cliquez pour lire

BURKINA FASO: Stratégie de communication environnementale

cliquez pour lire

MAURITANIE: L'implantation d'une station radio à Kaédi

cliquez pour lire

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO: Programme de renforcement des capacités en genre et production radio des clubs d'auditrices des réseaux des femmes rurales du Sud-Kivu

cliquez pour lire

TCHAD: Étude d'identification des besoins en information / communication des nomades du Tchad

cliquez pour lire

TOGO: Les stations communautaire de Notsè, Pagouda et Dapaong

cliquez pour lire

RD CONGO: Les radios associatives du Congo démocratique

cliquez pour lire

TOGO: Formation des agents de la radio rurale locale du Togo en genre (parité homme-femme)

cliquez pour lire

More News (16 available)...

commentaires ? écrivez au webmaître

© FAO, 2006