FAO.org

Accueil > Portail d'information sur les sols > Gestion > Gestion des sols à problèmes > Gestion des sols sableux
Portail d'information sur les sols

Gestion des sols sableux

Agriculteurs préparent un sol sableux pour la plantation de plants d'acacias, Sénégal

Les Sols sableux ont généralement une texture grossière jusqu'à 50 cm de profondeur et par conséquent retiennent peu d'éléments nutritifs et ont une faible capacité de rétention d'eau.

Les pratiques de gestion des sols qui conduisent à une augmentation de la fraction fine sont utiles pour améliorer les propriétés du sol et la productivité des cultures.

  • La fertilisation de ces sols est considérée comme essentielle. La fertilisation minérale est principalement utilisée.
  • L’application d'engrais organiques peut fournir des éléments nutritifs dans des formes lentement disponibles et améliorer les propriétés physico-chimiques des sols.
  • Les engrais organiques épandus à la surface des sols sableux se décomposent rapidement ; par conséquent, soit le fumier doit être incorporé plus profondément dans le sol, soit une couche de fumier d’au moins un centimètre d'épaisseur doit être appliquée en surface, ce qui permettra d'améliorer le stockage de l'eau, l'activité biologique, l'état nutritionnel et l'augmentation des rendements.
  • Un paillis peut être ajouté pour améliorer le stockage de l'eau en réduisant l'évaporation. Les résidus de culture épandus à la surface du sol permettent de réduire les pertes par évaporation, de diminuer l'écart entre les températures maximales et minimales du sol et de réduire l'érosion éolienne.
  • Pour que le travail du sol soit vraiment efficace, il doit être fait le plus tôt possible après une irrigation ou une pluie, lorsque le taux d'évaporation est encore élevé.
  • Le travail minimum, le maintien d'une culture de couverture, la culture en bandes, la rotation des cultures, le contrôle du pâturage et l'établissement de brise-vent sont quelques-unes des mesures de protection pour contrer la forte sensibilité des sols sableux à l'érosion.
  • Outre la méthode classique de végétation sèche, des produits artificiels pour imperméabiliser la surface, tels que le pétrole, le caoutchouc synthétique, des produits chimiques et des plastiques solubles dans l'eau ont également été adoptés pour la stabilisation des dunes de sable.
  • Le reboisement avec des arbres et arbustes choisis est une mesure complémentaire qui devrait suivre la stabilisation des dunes.
  • Le surpâturage sur des sols à texture grossière doit être évité. L'introduction de la rotation des pâturages contribue à lutter contre ce danger. Ce serait mieux de ne pas permettre le pâturage, et de nourrir les animaux en coupant l’herbe sur les parcelles de fourrage.