FAO.org

Accueil > Appui à l'investissement > Notre travail > Par domaine de travail > Plaidoyer et facilitation
Appui à l'investissement

Plaidoyer et facilitation

La FAO aide les pays à prendre des décisions d'investissement plus avisées en renforçant les liens avec les investisseurs et en encourageant les partenariats stratégiques. En tant qu'intermédiaire neutre, elle facilite le dialogue multipartenaires au niveau des pays entre les autorités publiques et le secteur privé, les banques privées et les institutions de microfinance afin d'identifier des options politiques ou législatives, réglementaires ou fiscales propices aux investissements privés à tous les échelons de la chaîne de valeur.

Si la FAO continue de renforcer ses partenariats de longue date avec des organisations comme la Banque mondiale, le Fonds international pour le développement agricole (FIDA), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et la Banque européenne d'investissement (BEI), elle favorise également les partenariats productifs avec les investisseurs du secteur privé et les organisations de producteurs.

La FAO joue un rôle essentiel dans la promotion d'investissements responsables à l'échelle internationale et régionale. Outre l'élaboration de directives convenues à l'échelle mondiale pour des investissements responsables, elle soutient également leur application au niveau des pays et facilite la coopération Sud-Sud en matière d'investissement agricole.

La FAO s'emploie à élaborer et à promouvoir des lignes directrices afin d'aider les pays à prendre des décisions d'investissement responsables:


Histoires de succès

Dialogue public-privé

Lorsque l'Ukraine a introduit les quotas à l'exportation de céréales en 2008, la plupart des investisseurs privés dans les céréales ont commencé à se rétracter ou à restreindre leurs  activités dans le pays. Un groupe de travail actif et influent créé avec l'aide de la FAO et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), a contribué à accroître la transparence dans le secteur grâce à un meilleur échange d'information entre le Gouvernement et les partenaires privés qui a abouti à la suppression des interdictions d'exportation. L'intervention aurait généré des investissements additionnels d'1 milliard de dollars. Cette expérience ayant permis de faciliter l'élaboration de politiques a désormais été reproduite dans d'autres pays et secteurs.

Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA)

Dans le cadre de l'aide globale de la FAO à l'Afrique, le Centre d'investissement soutient la mise en oeuvre du PDDAA, le cadre agricole stratégique de l'Union africaine et le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). Le Centre d'investissement a contribué à mobiliser un appui politique et financier international et local en faveur du PDDAA. Quelque 30 pays et trois communautés économiques régionales ont bénéficié de l'assistance aux politiques, de la planification des investissements, du développement des capacités et de la mobilisation des ressources. Le Centre d'investissement a en outre aidé neuf pays à obtenir des fonds du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP).