FAO.org

Accueil > Sustainable Forest Management > Boîte à outils GDF > Modules > Suivi de la gestion des forêts > Notions de base

Gestion Durable des Forêts (GDF) Boîte à outils

Suivi de la gestion des forêts

Ce module est destiné aux propriétaires forestiers et aux aménagistes qui participent au suivi de la gestion des forêts. Il introduit des concepts et des méthodes courantes de suivi et fournit des liens aux outils et des études de cas.

Critères et indicateurs (C&I) sont des outils pour définir, guider, suivre et évaluer les progrès en vue de la Gestion durable des  forêts (GDF) dans un contexte donné. L’objectif général des C&I est de promouvoir la GDF, en tenant compte des besoins sociaux, économiques, environnementaux, culturels et spirituels des parties prenantes. Les critères sont des catégories de conditions ou de processus qui servent à évaluer la GDF, et chaque critère est caractérisé par un ensemble d’indicateurs qui peuvent être suivis pour évaluer les changements au fil du temps.

Le suivi participatif se réfère au suivi forestier effectué directement par les parties prenantes qui s’occupent des forêts. Il présente l’avantage d’obtenir des informations sur la façon dont les parties prenantes perçoivent les impacts des activités forestières; d’aider à suivre les progrès concernant des questions particulièrement préoccupantes pour les parties prenantes; de garantir que les parties prenantes sont bien informées sur les changements forestiers; d’encourager les parties prenantes à examiner leurs propres objectifs à la lumière des résultats; et de faciliter des contacts directs entre les groupes de parties prenantes. Les approches participatives du suivi peuvent être employées pour suivre les aspects environnementaux, économiques, sociaux de la gestion forestière.

Suivi de la gestion des forêts contribue aux ODD:

Le suivi efficace est essentiel pour la Gestion durable des forêts (GDF). Il existe une différence importante entre le suivi et les audits qui sont les composantes complémentaires d’un système de suivi. Le suivi peut être défini comme l’évaluation constante des performances techniques, environnementales et sociales ainsi que de l’incidence de la gestion. Un système de suivi permet de piloter et d’organiser le suivi de façon à en faciliter la mise en œuvre efficace. Les systèmes de suivi peuvent être plus ou moins complexes – ils peuvent utiliser des outils de mesure simples et des enregistrements sur papier, ou ils peuvent avoir recours à des équipements électroniques de pointe. Le degré de sophistication d’un système n’est pas l’élément le plus important, mais il faut surtout savoir si les informations sont collectées, examinées et utilisées efficacement pour garantir une gestion efficace.

Le suivi devra être étroitement lié aux objectifs de gestion, et ses résultats doivent servir au processus de planification; la gestion forestière ne peut être améliorée sans données sur ses impacts

Il n’est pas rare dans les textes sur ce sujet de distinguer le suivi opérationnel et le suivi stratégique. Le Suivi opérationnel est effectué pour garantir que les prescriptions et les directives actuelles soient suivies. C’est grâce à lui que les pratiques actuelles peuvent être améliorées et que l’on peut identifier les domaines où des mesures correctives ou de redressement sont nécessaires. Le suivi stratégique se réfère plus aux observations sur le long terme et aux mesures des effets environnementaux et sociaux de la gestion forestière qui sont utilisées pour orienter et adapter les stratégies de gestion.

Ce module concerne les activités déployées dans les unités de gestion forestière (FMU), qui sont des territoires clairement définis et recouverts principalement par des forêts, gérées pour atteindre un ensemble explicite d’objectifs et conformément à un plan de gestion sur le long terme. La gestion d’une FMU peut être assortie de plusieurs objectifs, bien que les sous-unités qui la composent puissent être gérées pour obtenir des objectifs précis et conformes à des régimes de gestion spécifiques. Le suivi garantit que les activités prévues d’un plan de gestion soient mises en œuvre comme prévu et permet d’évaluer les performances d’une FMU et son approche de gestion.

Les paramètres clés qui sont normalement pris en considération lors du suivi d’une performance d’une FMU sont les suivants: la production de billes; la délimitation et la démarcation des frontières; le respect des zones protégées; l’application correcte des mesures de conservation; la santé de la forêt; le succès des efforts de régénération; la mise en œuvre ponctuelle des traitements des populations; les coûts des unités; ainsi que les effets environnementaux et sociaux des opérations en cours. Le suivi devra tenir compte des performances actuelles et des dépenses actuelles en les comparant aux budgets, et il devra prendre en considération les effets des opérations de gestion sur la forêt ainsi que sur les paramètres sociaux clés.

Un système de suivi devra être suffisamment robuste, détaillé et fréquent pour permettre d’identifier les problèmes dès le début et d’ajuster la gestion pour les résoudre; il devrait également démontrer les cas exemplaires dont on peut tirer parti. Les données et les registres du suivi stratégique et du suivi opérationnel doivent être comparés dans le temps, et les procédures doivent être cohérentes et reproductibles.

Les points suivants peuvent servir à maîtriser les coûts du suivi et à obtenir des résultats compréhensibles:

  • Faites en sorte que le suivi se concentre sur la gestion forestière – c’est-à-dire sur ce que vous avez vraiment besoin de savoir.
  • Utilisez autant que possible des méthodes simples et peu coûteuses.
  • Utilisez des ressources qui sont déjà disponibles dans la compagnie ou l’organisation.
  • Utilisez des approches indirectes facilement applicables lorsque cela est approprié.