Nigeria
 
   
 

Analyse du bilan carbon et étude économique de la politique nigérienne Vision 2020

La Banque Mondiale apporte son aide aux pays émergents dans le développement et l'analyse de stratégies de croissance sobres en carbone. Le Gouvernement Fédéral du Nigéria et la Banque Mondiale ont donc décidé de mener ensemble une évaluation du changement climatique, dans le cadre de la "Stratégie de partenariat national" de la Banque avec le Nigéria (2010-2013). Les secteurs concernés par cette large étude sont l'électricité, le gaz naturel, les transports, le secteur industriel, résidentiel & commercial et enfin l'agriculture. La FAO a été sollicitée afin de réaliser l'analyse du secteur agricole en utilisant l'outil EX-ACT.

Le gouvernement fédéral du Nigéria a lancé un programme à long terme, appelé Nigeria Vision 2020 (NV 2020), visant à développer le pays afin de le faire parvenir au rang des 20 premières puissances économiques en 2020. Le secteur agricole a été identifié comme un acteur essentiel du développement économique; il a donc un rôle primordial afin d’atteindre les objectifs de la Vision 2020. L’agriculture doit être un secteur leader rentable, durable et qui répond aux aspirations socio-économiques des Nigériens.

La stratégie NV 2020 a été analysée avec l’outil EX-ACT afin de calculer le bilan carbone des différentes activités prévues dans le cadre de cette politique. L’analyse concerne 91 millions d’hectares.

Deux principaux scénarios ont été évalués :
- un scénario de référence: il s’agit de la stratégie Nigéria Vision 2020 telle que définie par le gouvernement nigérien, avec un objectif de croissance de la productivité agricole très ambitieux, de 8%/an de 2010 à 2020
- un scénario low carbon: ce scénario Low carbon (LC) intègre quelques mesures de mitigation, adaptées au contexte nigérien

Les principales différences entre les scénarios NV 2020 et LC 2020 sont d’une part la diminution de l’expansion des surfaces cultivées et d’autre part l’augmentation du rendement grâce à la mise en place d’une gestion durable (SLM, Sustainable Land Management). Le scénario LC 2020 illustre donc une intensification durable du secteur agricole.

La différence entre les émissions du scénario de référence et celles du scénario low carbon permettent d'estimer le potential de mitigation total du secteur agricole et forestier au Nigéria.

Une analyse économique, utilisant la méthodologie du coût marginal d’abattement (MACC, Marginal Abatement Cost Curves en anglais) a été conduite afin d’identifier les pratiques les plus rentables. Les résultats ainsi que la méthodologie utilisée sont résumés dans le présent rapport.

   
Footer