Rwanda
 

 

 

 

 

 

 

 

Projet de "Land husbandry, Water harvesting and Hillside irrigation" (LWH) 

L'objectif principal du projet LWH du Rwanda est d'augmenter la procutivité agricole et la commercialisation des productions issues des collines dans plusieurs bassins versants couvrant 30 250 hectares. Cela devrait être permis par l'application d'une gestion améliorée des bassins versants incluant des mesures visant un développement agricole durable ainsi que le développement de systèmes d'irrigation dans les collines.

Le projet comprend trois composants pour un coût total de  45.07 million US$ :
- Développement des capacités et renforcement institutionnel pour l'intensification des collines.
- Infrastructures pour l'intensification des collines.
- Gestion de projet.

Le bilan carbone évalué concerne seulement les sites financés par la Banque Mondiale (quatre sites couvrant 4163 ha) du projet "Land husbandry, Water harvesting ans Illside irrigation "  du gouvernement Rwandais.

 

Résultats principaux

 

Scénario envisagé par le projet

Scénario révisé

Bilan carbone global

-0.3 Mt eq-CO2

- 0.16 Mt eq-CO2

Bilan carbone /ha

-55.2 t eq-CO2

- 40 t eq-CO2

Bilan carbone /ha/an

-2.8 t eq-CO2

-2 t eq-CO2

 

 

 

Footer

         
   

Le projet communautaire du district de Kirehe de gestion des basins versants (KWAMP)

Le Rwanda a récemment mis en place sa Vision 2020 dont l’objectif est de transformer ce pays à faible revenu en un pays à revenu moyen, et ce d’ici 2020. Cette ambition se réalisera au travers de six piliers, l’un d’eux étant une agriculture productive et orientée vers le marché. Le Plan Stratégique pour la Transformation de l’Agriculture (PSTA) forme la base afin de développer le secteur agricole.

Le projet KWAMP, financé à 50% par l’IFAD, est une première étape dans la mise en œuvre globale de la stratégie PSTA. Son objectif est d’aider les petits fermiers locaux du district de Kirehe à assurer leur sécurité alimentaire et un meilleur revenu, à stopper la dégradation des terres et à restaurer la fertilité des sols.  

Les résultats attendus sont les suivants :
• une augmentation de la proportion des cultures et du bétail vendus sur le marché, permettant ainsi d’accroitre les revenus via une augmentation de la productivité;  
• l’installation et la maintenance de systèmes d’irrigation abordables pour une large part des agriculteurs pauvres du district; cela permettra de réduire la dépendance des fermiers aux précipitations erratiques tout en répondant à la demande croissante du marché;  
• une amélioration de la gestion des ressources naturelles dans les bassins versants sélectionnés, renversant la tendance actuelle qui est à l’érosion des sols, à la perte de nutriments et à l’utilisation non efficace de l’eau.

Le bilan carbone du projet KWAMP s’élève à 1.2 million de tonnes de CO2e évités pendant 20 ans, équivalent à 2.1 t CO2e stockés par ha et par an.

   
Footer

LWH Project:

 

KWAMP Project:

LWH project rwanda hillside