Vietnam
 
         
   

Le projet de soutien à une agriculture sobre en carbone (LCASP en anglais)

L’élevage joue un rôle important au Vietnam, représentant 23% de l’agriculture vietnamienne, et même jusqu’à 35% dans certaines provinces. En outre, la production a fortement augmenté ces dernières années. L’élevage porcin est très répandu, et la viande de proc constitue l’une des bases du régime alimentaire vietnamien. Cependant, la production porcine est à l’origine de problèmes de santé et environnementaux, notamment la pollution de l’eau et les émissions de méthane.

Le ministère de l’agriculture et du développement rural a lancé en 2003 le programme biogaz pour le secteur de l’élevage. Son objectif est de construire 168 000 unités de méthanisation d’ici 2012. La Banque Asiatique de Développement aide le gouvernement à atteindre cet objectif grâce au projet LCASP. Celui-ci permettra de diminuer la pollution de l’air, de l’eau et du sol en soutenant les pratiques d’agriculture durable et de gestion raisonnée des effluents d’élevage, à travers la dissémination des technologies de digestion anaérobique et de réutilisation du digestat.

Plus de 50 000 unités de biogaz seront construites afin de traiter les déjections animales (essentiellement le lisier de porc) et de produire du biogaz qui remplacera les énergies fossiles. Parallèlement, les agriculteurs seront formés aux pratiques d’agriculture durable.

Toutes ces activités offrent un potentiel de mitigation de l’ordre de 23.7 Mt CO2e durant 20 ans, soit 0.2 tCO2e/ha/an. 91% de ce potentiel provient de l’adoption de meilleures pratiques agronomiques sur le riz inondé et le maïs. Les impacts de la méthanisation en termes d’émissions de GES sont limités, mais les bénéfices annexes comme la réduction de la pollution des eaux n’ont pas été pris en compte, bien que très significatifs.

   
Footer

Documents à télécharger