FAO/ITALY COOPERATIVE PROGRAMME
 

Notre méthode de travail

La Contribution italienne au Fonds fiduciaire de la FAO pour la sécurité alimentaire et la sécurité sanitaire des aliments a pour but d'améliorer la sécurité alimentaire et de réduire la pauvreté dans des plates-formes régionales et sous-régionales prioritaire: l'Afrique (Grands lacs, Afrique occidentale, pays du Sahel, pays d'Afrique sub-saharienne); l’Amérique latine (Centrale et du Sud) et Caraïbes; Asie et Pacifique (Asie centrale et îles du Pacifique); le Proche-Orient; l'Europe orientale.  

Le Groupe chargé de la liaison pour le financement du Service de la mobilisation des ressources et de l’appui aux opérations (TCSR) du Département de la coopération technique (TC) de la FAO est responsable de la gestion de la Contribution italienne au Fonds fiduciaire mondial de la FAO avec le donateur par l'intermédiaire de Bureau Multilatéral II du Directorat Général Italien pour la Coopération pour le Développement (DGCS) ainsi qu’avec les groupes techniques et les bureaux décentralisés de la FAO. Il diffuse des informations sur les priorités, les politiques et les opportunités du donateur conformément au besoin, commun au donateur et à la FAO, d’une harmonisation et d’un alignement renforcés sur les Objectifs Stratégiques de l’Organisation et les Domaines d’Action Prioritaires.

Il assure le suivi permanent des activités des groupes techniques et des bureaux décentralisés de la FAO à toutes les étapes du cycle des projets (identification, formulation, mise en œuvre et évaluation). L’intégration et la création de synergies avec les autres activités en cours, et en particulier avec les programmes nationaux de sécurité alimentaire, quand ils existent, suscitent une très grande attention. Dans un souci d’efficience, d'efficacité, de responsabilisation et de transparence accrues, la mise en œuvre et les résultats des projets font l’objet de suivi et d’évaluations. L’évaluation de l’impact et de la réalisation des objectifs des projets fait appel aux procédures standard d’évaluation indépendante de la FAO.

Nos priorités

La vision de la Contribution italienne au Fonds fiduciaire de la FAO pour la sécurité alimentaire et la sécurité sanitaire des aliments s’est déplacée progressivement vers une stratégie d'amélioration de la sécurité alimentaire via la commercialisation de l'agriculture (Programme Intégré de Sécurité Alimentaire, PISA). À ce titre, elle appuie et renforce les capacités individuelles et collectives (organisations paysannes) des petits agriculteurs. La réalisation de cet objectif passe par l’adoption d’une approche filière, la facilitation du partage des connaissances, le transfert des technologies, la mise en place de partenariats stratégiques entre le secteur privé et le secteur public ainsi que la création d’opportunités de commercialisation. Le but est de permettre l’émergence d’un secteur privé local capable de se charger de certaines des activités amont et aval en rapport avec l'agriculture.

La Contribution italienne s’attaque également aux questions régionales des stratégies de sécurité alimentaire. Cette approche régionale contribue à dynamiser les efforts nationaux d’atténuation de la faim et de la pauvreté dans les régions rurales. Elle se centre sur la facilitation du commerce transfrontière, la réalisation de la qualité de l'alimentation et le respect des normes de sécurité sanitaire des aliments, ce qui recouvre également l’harmonisation des politiques et des institutions dans la double optique de soutenir la compétitivité et la modernisation et de renforcer l'identité régionale.

Elle s’intéresse à d’autres domaines tels que la prévention de la transmission transfrontière des maladies des plantes et des animaux, l’harmonisation du commerce international des produits alimentaires et la vulgarisation agricole. Elle prête également une attention particulière à la protection environnementale durable des écosystèmes et des produits locaux grâce à la valorisation commerciale de la biodiversité locale.

Les projets financés par l'Italie portent aussi sur les organisations de femmes rurales en raison de leur rôle fondamental dans l'amélioration du niveau de vie: en dépit de leur accès restreint aux outils essentiels de la production agricole (terres, crédit et pouvoir de décision), elles produisent une grande partie de la nourriture dans le monde.

  • GDCP/RWA/014/MUL Project© FAO
  • GCP/RAB/013/ITA Project© FAO
  • GDCP/RWA/014/MUL Project© FAO
  • GTFS/REM/070/ITA Project© FAO
  • GTFS/REM/070/ITA Project© FAO
  • GTFS/RLA/172/ITA Project© FAO