FAO.org

Accueil > Programme de coopération technique > En Action > Interventions d'urgence du PCT
Programme de coopération technique

Interventions d'urgence du PCT

Les projets d’urgence du PCT permettent de fournir une aide immédiate en cas de catastrophe et sont axés sur la réhabilitation rapide des capacités productives des communautés rurales. La réaction proposée devra être adaptée à l’ampleur de la catastrophe et prendre en considération le(s) cycle(s) agricole(s), s’assurant que l’assistance requise (les intrants en particulier) parviendra aux bénéficiaires à temps.

La prévention et la préparation aux situations d’urgence ainsi que la réhabilitation à long terme sont financées par les ressources budgétaires régionales du PCT, et suivent les processus d’approbation en vigueur pour les projets de développement.  

Qui peut bénéficier de l’aide d’urgence du PCT?

Tous les pays membres de la FAO, y compris les pays à revenus élevés, peuvent recevoir à titre de don une aide d’urgence du TCP.   

En cas de situation d’urgence et en présence d’une demande d’assistance, une aide d’urgence du PCT peut être fournie pour permettre une évaluation sur place des besoins consécutifs à une catastrophe et, le cas échéant, aider le gouvernement à élaborer un plan d’action pour une assistance immédiate.  

L’assistance peut être fournie sous forme d’avis d’experts, ainsi que d’équipements, de fournitures et de services d’appui pour aider les ménages touchés à reprendre leurs activités de production alimentaire  et de reconstruire leur moyens d’existence.

A qui faut-il adresser la demande d’aide d’urgence du PCT? 

Les demandes d’aide d’urgence au titre du PCT doivent être adressées et transmises au chef du bureau décentralisé de la FAO concerné, chargé de la liaison avec le pays ou l’organisation concernés (Représentant de la FAO, Coordonnateur sous-régional ou Sous-directeur général /Représentant régional). La demande peut aussi être adressée directement au Directeur général ou au Sous-directeur général pour le Département de la Coopération technique.  

Trois exceptions à cette règle sont prévues:     

  • Lorsque le Directeur général de la FAO déclare une situation d’urgence de niveau 3, la requête officielle du gouvernement n’est pas obligatoire et des procédures spéciales s‘appliquent;
  • Pour les interventions d’urgence sous régionales et régionales du PCT, des requêtes émanant de trois gouvernements de la sous-région ou de la région suffisent pour déclencher une intervention régionale de plus grande ampleur, notamment dans les pays limitrophes, si ceux-ci sont touchés par la même situation d’urgence;
  • Pour une aide d’urgence interrégionale du PCT, trois requêtes sont exigées (avec un minimum d’une par région participante).