FAO.org

Accueil > Thèmes > Commerce

Commerce

Workmen at Dar Es Salaam harbour loading bags of wheat to a truck for shipment - ©FAO/Giuseppe Bizzarri

L’expansion des échanges de produits agricoles, halieutiques et forestiers tient une place prépondérante dans la plupart des stratégies de développement. Les accords mondiaux et régionaux sur lesquels se fondent les politiques commerciales doivent reconnaître que la situation et les besoins des pays varient en fonction de leurs stades de développement. Les pays ont besoin de flexibilité pour s’attaquer aux questions de la sécurité alimentaire, de la lutte contre la pauvreté et de la durabilité alors qu’ils ouvrent leurs marchés au commerce.

Rôle de la FAO dans le commerce

Les liens entre le commerce et la sécurité alimentaire alimentent depuis longtemps les débats.

La FAO aide les pays à prendre part activement à la formulation d’accords commerciaux propres à améliorer la sécurité alimentaire, en renforçant les éléments de preuve des conséquences des changements des politiques commerciales, en renforçant les capacités d’utilisation de ces preuves et en facilitant un dialogue neutre loin de la table des négociations.

La FAO aide aussi les pays à concevoir et à mettre en œuvre des politiques commerciales qui contribuent à renforcer la sécurité alimentaire.

Accords commerciaux

L’une des activités essentielles de la FAO consiste à aider les pays en développement à mettre en œuvre les accords commerciaux existants et à préparer des négociations commerciales, grâce à des études, à des analyses, à des activités de formation et à des échanges d’expériences.

Dans ce domaine, l’appui à la mise en œuvre de l’Accord sur l’agriculture du Cycle d’Uruguay de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ainsi qu’aux négociations sur l’agriculture dans le cadre du Cycle de Doha, a tenu une place prépondérante.

Les accords commerciaux régionaux, qui comprennent les zones de libre-échange, les unions douanières et les accords commerciaux préférentiels, sont de plus en plus importants.

L’agriculture fait partie intégrante de ces accords, mais son traitement dans les accords commerciaux régionaux a suscité des dissensions.

La FAO soutient ses Membres dans leurs efforts visant à accroître les échanges intra-régionaux mutuellement bénéfiques, en particulier pour les produits alimentaires de base en Afrique, au moyen d’analyses et d’une assistance technique.

En Amérique latine et aux Caraïbes, la FAO aide aussi les pays à élaborer des mécanismes visant à renforcer et à développer le commerce intra-régional de produits alimentaires.

Normes sanitaires et phytosanitaires et commerce

Les mesures visant à protéger la qualité sanitaire des aliments et la vie des hommes, des animaux et des plantes sont importantes pour préserver la santé des systèmes agricoles et des populations.

Toutefois, ces mesures ne doivent pas être appliquées d’une manière qui constitue une forme de protectionnisme masqué.

C’est pourquoi l'Accord sur les mesures sanitaires et phytosanitaires de l'OMC (SPS) règlemente l’utilisation de ces mesures afin qu’elles soient compatibles avec les dispositions interdisant toute discrimination arbitraire ou injustifiable dans les échanges entre les pays.

De plus amples informations sont disponibles auprès des organisations internationales de normalisation:

Partagez