« Est-il possible de garantir à toute l’humanité une alimentation bonne, saine, suffisante et durable ? » C’est sur cette question que s’ouvre l’Exposition Universelle de Milan 2015. Une question à laquelle le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a apporté une réponse décisive en lançant le Défi Faim Zéro : nous pouvons éradiquer la faim de notre vivant.

Lancé en 2012 lors de la Conférence sur le développement durable Rio+20, le Défi Faim Zéro offre la vision d’un monde libéré de la faim, capable de répondre à la fois à la demande croissante de nourriture et d’affronter les nouveaux défis environnementaux.

L’Expo Milano 2015 a lieu à un moment essentiel pour les Nations Unies car 2015 est l’année de l’évaluation des huit Objectifs du Millénaire pour le développement (dont le premier est précisément l’éradication de la pauvreté extrême et de la faim) et l’année du lancement d’un nouveau programme pour le développement mondial. Avec le thème « Nourrir la planète. Energie pour la vie », l’Exposition Universelle de Milan offrira une occasion unique de débat et de sensibilisation de l’opinion publique sur les thèmes de la sécurité alimentaire et de la nutrition, du développement rural et de l’exploitation durable des ressources naturelles. C’est pour cette raison que nous avons choisi de fonder notre participation sur le thème du « Défi Faim Zéro. Unis pour un monde durable » afin que chaque visiteur comprenne qu’ensemble il est possible de construire un monde où tous aient accès, toujours, à une nourriture sûre et nourrissante et puissent avoir une vie saine et productive, sans que les besoins des générations futures ne soient compromises.

Le Défi n’a pas été conçu comme un programme, ni un plan, mais comme une invitation à l’action : éradiquer la faim dans le monde est un objectif qui concerne tous et toutes. L’objectif de notre présence à l’Expo Milano 2015 est d’arriver à ce que la réflexion sur l’alimentation et la production de nourriture ne passe pas sous silence le scandale des 805 millions de personnes qui, aujourd’hui encore, souffrent de la faim.

Une personne sur neuf se couche chaque soir sans avoir mangé à sa faim, et parmi elles 160 millions sont des enfants avec des retards de croissance. Des enfants dont la croissance et l’apprentissage ne sera jamais comme ceux des autres enfants du même âge qui ont reçu une alimentation correcte durant la période essentielle des mille premiers jours de vie. Ce scandale, qui pour beaucoup semble devoir durer éternellement, peut cependant finir. Quand on parle de la faim, le seul chiffre acceptable est le « zéro ». Pour atteindre ce résultat, le Défi Faim Zéro établit cinq objectifs :

1. Zéro enfant de moins de deux ans souffrant d’un retard de croissance

2. 100% d’accès à une alimentation adéquate toute l’année

3. Tous les systèmes agro-alimentaires sont durables

4. 100% d’augmentation de la productivité et des revenus des petits exploitants

5. Zéro perte ou gaspillage de produits alimentaires

Parallèlement à ces cinq points que nous présenterons à l’Expo Milano 2015, nous avons voulu ajouter le thème des femmes et du rôle fondamental qu’elles jouent dans la lutte contre le faim et la malnutrition.

Dans beaucoup de pays, les femmes sont la structure portante du secteur agricole et des systèmes alimentaires et représentent la majeure partie de la force travail dans le secteur primaire. Elles jouent un rôle clé en tant que garantes de la sécurité alimentaire au sein de la famille : quand les femmes souffrent de la faim et de la malnutrition, il en va de même pour leurs enfants. Chaque année, plus de 19 millions d’enfants naissent en sous-poids et ce, bien souvent, à cause de l’alimentation inadéquate de leur mère avant et durant la grossesse.

Malgré cela, près de 60% des personnes qui souffrent de la faim chronique dans le monde sont des femmes. La cause étant que bien souvent elles n’ont pas un accès égalitaire aux ressources, à l’instruction et à la création de revenu, et n’ont qu’un rôle mineur dans les processus décisionnels.

Plus d’informations

Pour en savoir plus sur les cinq objectifs du Défi Faim Zéro et sur les questions de genre, téléchargez la note d’explication.

Share this page