Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale
dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté

Responsabiliser les acteurs

La mise en œuvre participative des Directives sur la pêche artisanale exige des mécanismes institutionnels et des parties prenantes informées et compétentes. Ainsi, le renforcement des capacités des parties prenantes - notamment des gouvernements, des institutions publiques, des pêcheurs, des travailleurs du secteur des pêches et de leurs organisations - constitue un aspect important de l’application des Directives sur la pêche artisanale.

La FAO offre plusieurs sortes de soutiens et de renforcement des capacités aux organisations et institutions. Par exemple, les parties prenantes peuvent obtenir de l’aide pour se réunir dans le but d’élaborer des plans d’action sur la manière d’appliquer les Directives sur la SSF, d’obtenir des formations, etc.

La FAO travaille également en étroite collaboration avec ses partenaires nationaux, régionaux et internationaux afin de renforcer les capacités des gouvernements et des institutions publiques pour appuyer la gouvernance durable des pêches artisanales et contribuer à la sécurité alimentaire et à des moyens de subsistance durables. En savoir plus sur nos partenaires à la page Partenaires.