english    español
Nouvelles du SMIAR

Criquets Pèlerins – Situation Contrastée dans les pays du Sahel
Sahel: Globalement, la production agricole des neuf pays du CILSS sera proche de la moyenne des cinq dernières années. Cependant, la situation par pays est très inégale. Les pertes dues aux criquets pèlerins sont les plus élevées en Mauritanie, un pays qui a déjà subi plusieurs années de sécheresse et de faible production, en raison de la durée et intensité des attaques acridiennes. Le Cap-Vert aura aussi un déficit céréalier plus important que d’habitude. En outre, pour la plupart des pays, de nombreuses zones nord ont souffert des effets combinés de la sécheresse et des criquets. Les groupes de pasteurs et agro-pasteurs ont donc été les plus éprouvés. Suite au manque d’eau et de pâturages, la migration des animaux vers le sud a commencé plus tôt que d’habitude, et entraîné des confrontations violentes avec les agriculteurs dans plusieurs localités. Des actions urgentes sont nécessaires pour la vaccination des animaux et leur acheminement vers des zones d’accueil, plus au sud. L’assistance alimentaire aux populations les plus vulnérables devra s’accompagner de distributions de semences et autres intrants pour de nombreuses familles paysannes, pour les cultures de contre-saison, et pour la prochaine campagne agricole. Le suivi continu des essaims de criquets et les préparations pour la lutte anti-acridienne sont également indispensables: si les pluies d’hiver sont propices, les criquets reviendront dans les pays du Sahel l’année prochaine à moins que les opérations de contrôle en Afrique du nord-ouest soient totalement efficaces.
Écrivez-nous    Département économique et social    Division ESC            Exonération    © FAO 2004