Previous Page Table of Contents Next Page


Impact sur la productivité des ovins Djallonké de la sélection des béliers sur leur taille

A. Oya1, C.V. Yapi2, M. Ouattara3

1SODEPRA-PNSO, 01 B.P 1, 366 Bouaké 01 (Côte d'Ivoire)

2Institut des savanes (IDESSA), 01 B.P. 633, Bouaké 01 (Côte d'Ivoire)

3Laboratoire de pathologie animale, B.P. 1366, Bouaké 01 (Côte d'Ivoire)


Résumé
Introduction
Matériel et méthodes
Résultats attendus


Résumé

Dans le but d'améliorer les performances de croissance des ovins de race Djallonké, la Côte d'ivoire conduit depuis 1976 un programme national de sélection ovine (PNSO). Afin de mesurer l'impact de ce programme sur la productivité des ovins Djallonké, une étude est menée pour tester deux hypothèses: 1) la sélection sur la taille des béliers améliore la croissance des ovins Djallonké; et 2) la sélection sur la taille des béliers n'a pas d'effets négatifs sur la santé des animaux ni sur leur résistance ou tolérance aux maladies. L'étude engagée vise à rechercher les indicateurs de maladies et à comparer les performances de production et de reproduction chez les descendants de béliers issus de deux types génétiques: le type sélectionné et le type non-sélectionné.

Impact of selection on size of rams on West African Dwarf sheep productivity

Abstract

A national sheep-breeding programme (PNSO) has been conducted in Côte d'Ivoire since 1976 to improve growth performance in West African Dwarf sheep. In order to measure the impact of this programme on sheep productivity, a study is being carried out to test the following two hypotheses: 1) that selection of ram size improves growth of West African Dwarf sheep, and 2) that selection of ram size has no adverse effect on the health of the animals nor on their resistance to disease. The objectives of the study are to seek disease indicators and compare productive and reproductive performance in the progeny of two types of ram, the selected and the non-selected.

Introduction

Afin de rationaliser l'élevage ovin traditionnel en Côte d'ivoire, un programme national ovin (PNO) avait été engagé et mis en oeuvre dès 1976 par la Société de développement des productions animales (SODEPRA). Ce programme recouvrait des activités d'encadrement des propriétaires d'animaux et la gestion du Centre national ovin (CNO) ayant pour objectifs la production de géniteurs performants, la mise à l'essai des techniques et du matériel d'élevage et la formation des techniciens et des éleveurs.

Après plusieurs années d'encadrement qui ont vu naître des éleveurs performants, il est apparu opportun de créer un programme national de sélection ovine (PNSO). Cet organisme a pour mission de fournir aux éleveurs encadrés par la SODEPRA des reproducteurs mâles sélectionnés dans le but d'améliorer les performances de croissance du mouton Djallonké. Il apparaît aujourd'hui nécessaire de comparer les béliers sélectionnés aux béliers tout-venant, sur la base des deux hypothèses suivantes:

1. La sélection sur la taille des béliers améliore les performances de croissance des ovins Djallonké;

2. La sélection sur la taille des béliers n'a pas d'effets négatifs sur la santé des animaux ni sur leur résistance ou tolérance aux maladies.

Le présent rapport présente la démarche qui sera suivie dans l'étude initiée par la SODEPRA et l'IDESSA afin a) de mesurer l'impact que la sélection sur la taille des béliers exerce sur les performances de croissance des ovins Djallonké et sur les caractères de reproduction des brebis; et b) d'établir les relations entre la sélection sur la taille des béliers et les indicateurs de résistance aux maladies.

Matériel et méthodes

Les béliers sélectionnés du PNSO seront comparés à des béliers tout-venant achetés sur le marché local et dans les villages (béliers témoins). Des contrôles seront effectués pour s'assurer de leur bon état sanitaire (sang, sperme, selles).

Les deux types de béliers seront mis en lutte avec des brebis tout-venant après une période de quarantaine. Cinq béliers de chaque type génétique seront introduits dans des lots de 20 brebis pendant 45 jours. Les béliers rejoindront les brebis pendant la nuit seulement. Les ciné béliers sélectionnés seront de générations différentes pour pouvoir comparer les générations entre elles.

Cette étude s'étendra sur trois cycles de reproduction séparés par des intervalles de huit mois. Les animaux seront conduits sur pâturage naturel pendant la journée et recevront 300 g d'aliments complémentaires (son de blé et tourteaux de coton) par animal (bélier, brebis suitées) et par jour.

Les paramètres de reproduction et de croissance suivants seront relevés:

- chez les brebis: la fertilité, la prolificité, la fécondité, les poids avant la lutte et après l'agnelage, la mortalité;

- chez les agneaux: le poids à la naissance, le poids au sevrage (90 jours), les poids à 30j, 60j, 80j, 180 j. 240 j et 365 j. les âges à 20, 25, 30,35 et 40 kg pour les mâles, la mortalité à la naissance (0-3j), la mortalité entre la naissance et le sevrage (4-90j) et la mortalité post-sevrage.

Les indicateurs de maladies suivants ont été retenus:

- la recherche des oeufs et larves dans les fèces par la technique de Mac Master (nombre d'oeufs par gramme);

- la recherche des parasites sanguins (Babesia ovis, trypanosomes et anaplasmes) par frottis, goutte épaisse et hématocrite;

- la recherche de témoins d'infection de la sphère génitale telle que la chlamydiose, la brucellose (surtout pour l'épididymite contagieuse des ovins). Le protocole des prélèvements pour la prise en compte de ces indicateurs est le suivant:

- sur l'ensemble des béliers et brebis: sérologie, OPG, hématoscopie une fois sur un cycle (pendant la quarantaine);

- sur 40 brebis prises au hasard (20 brebis de chaque lot): OPG et hématoscopie pendant la gestation;

- sur 80 descendants (40 agneaux des deux sexes par lot): OPG et hématoscopie tous les mois;

- sur l'ensemble des agneaux: sérologie à l'âge de 3 mois, 9 mois et 1 an.

Un fichier sera établi pour recenser tous les autres problèmes de pathologie. Tout cadavre sera acheminé au laboratore pour autopsie et recherches complémentaires. L'analyse statistique qui sera utilisée est celle de la méthode des moindres carrés. Les facteurs de variation suivants seront pris en compte:

- pour les caractères concernant les performances de croissance de l'agneau: le type de bélier, le sexe, le mode de naissance, la période d'agnelage, le poids de la brebis;

- pour les données relatives aux béliers sélectionnés: les paramètres indiqués ci-dessus et le facteur génération du bélier;

- pour les caractères concernant les performances de reproduction des brebis: le type de bélier, la période de lutte, la période d'agnelage, l'année, le poids de la brebis.

Les descendants femelles feront l'objet d'études ultérieures visant à évaluer l'effet de la sélection sur les aptitudes maternelles de la brebis Djallonké.

Résultats attendus

Suivi de l'évolution du progrès génétique réalisé entre les différentes générations de béliers sélectionnés:

- détermination du gain génétique réalisé;

- évaluation du schéma de sélection mis en oeuvre par le PNSO;

- contribution à l'amélioration du plan de prophylaxie appliqué par les projets d'encadrement ovin de la SODEPRA dans les élevages de la base de sélection.


Previous Page Top of Page Next Page