S.E. M. Pedro Medrano Rojas,
Président du Comité de la sécurité alimentaire mondiale
- 13 novembre 1996

Texte de la déclaration
(cliquer sur l'image pour voir la video)
Autres déclarations

Monsieur le Président du Sommet mondial de l'alimentation, Président du Conseil des Ministres du Gouvernement italien,
Messieurs les Chefs d'Etat et de Gouvernement,
Monsieur le Secrétaire général de l'ONU,
Monsieur le Directeur général,
Monsieur le Président indépendant du Conseil de la FAO,
Honorables délégués,

Monsieur le Président, Messieurs les délégués, comme vous le savez, la Conférence de la FAO a décidé, par sa Résolution 2/95, lorsqu'elle a approuvé l'initiative du Directeur général de convoquer ce Sommet mondial, de charger le Comité de la sécurité alimentaire mondiale de coordonner tous les aspects touchant aux préparatifs du Sommet. Le Comité a été, en particulier, chargé de préparer la Déclaration de Rome et le Plan d'action que devront appliquer les gouvernements, les organisations internationales et tous les secteurs de la société civile pour progresser régulièrement vers la sécurité alimentaire mondiale.

Pour s'acquitter de son mandat, le Comité de la sécurité alimentaire mondiale a mis en place un Groupe de travail intersessions, auquel ont activement participé non seulement les pays membres, mais encore des représentants des institutions du système des Nations Unies, des organismes non gouvernementaux, des établissements universitaires et du secteur privé.

De la même façon, le Groupe de travail intersessions et le Comité de la sécurité alimentaire mondiale ont bénéficié des apports des Conférences régionales de la FAO, qui se sont tenues en Asie et dans le Pacifique, en Afrique, au Proche-Orient, en Europe, en Amérique du Nord, et en Amérique latine et dans les Caraïbes, ainsi que des travaux des comités nationaux créés dans chaque pays pour appuyer le processus préparatoire du Sommet.

A sa dernière réunion, qui a commencé le 23 septembre pour se terminer le 31 octobre dernier, après des négociations difficiles et complexes, le Comité a mis fin à ses travaux en approuvant à l'unanimité les textes de la Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire mondiale et du Plan d'action du Sommet mondial de l'alimentation qui vous sont présentés pour examen et adoption.

La Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire mondiale recueille un large consensus des pays sur des questions morales et politiques de la plus haute importance pour l'avenir de l'humanité. Ainsi, elle réaffirme le droit de tout un chacun à avoir l'accès à des aliments sains et nutritifs, conformément au droit à une alimentation appropriée et au droit fondamental de toute personne à ne pas souffrir de la faim. De la même manière, la Déclaration fait ressortir la volonté politique d'éradiquer la faim, ainsi que l'importance d'un environnement politique, social et économique pacifique, stable et propice, de la démocratie, de la promotion et de la protection de tous les droits et libertés fondamentaux de l'homme, du droit au développement et de la participation pleine et équitable des hommes et des femmes, éléments fondamentaux pour parvenir à la sécurité alimentaire durable pour tous.

Quant au Plan d'action du Sommet mondial de l'alimentation, il est l'aboutissement des engagements, objectifs et moyens des pays dans différents domaines pour parvenir à la sécurité alimentaire, aux niveaux individuel, familial, national, régional et mondial. Ce Plan d'action, qui tire les enseignements des conférences internationales et des sommets antérieurs et tient compte de la réalité actuelle et des exigences à venir, définit le concept de la sécurité alimentaire, crée les instruments et mécanismes nécessaires à son exécution, fixe des objectifs et des échéances donnés pour la réduction de la malnutrition et mentionne expressément la participation à la fois des gouvernements et des acteurs de la société civile comme condition de sa réalisation concrète.

Monsieur le Président, Messieurs les délégués, la mise au point définitive de ces textes n'a été possible que grâce au dévouement et à la volonté de s'engager pour parvenir à des accords, de tous les membres du Comité de la sécurité alimentaire mondiale, qui ont travaillé d'arrache-pied et avec abnégation pendant de longues journées. Je peux vous assurer que tous les membres du Comité, sans exception, ont toujours mis au premier plan l'obtention de consensus, bien qu'il s'agisse de questions très délicates, car ils se rendaient bien compte que les centaines de millions d'êtres humains qui, aujourd'hui, dans le monde, ne disposent pas d'aliments nécessaires pour mener une vie saine et digne, seraient les premiers à bénéficier des résultats positifs de ce Sommet.

Au nom du Comité de la sécurité alimentaire mondiale, je remercie très sincèrement tous les membres de celui-ci. Je souhaite également remercier Monsieur le Directeur général de la FAO et tout le personnel de cette Organisation de l'appui efficace qu'ils ont fourni aux activités du Comité de la sécurité alimentaire mondiale, grâce auquel nous avons pu terminer notre travail deux semaines avant le début du Sommet. Je remercie aussi M. José Ramón López Portillo, Président indépendant du Conseil, qui a facilité les activités et le travail de notre Comité.

Enfin, je suis tout particulièrement reconnaissant aux membres du Bureau d'avoir été à mes côtés pendant tout ce processus, et d'avoir donné le meilleur d'eux-mêmes pour mener à bien la tâche qui nous avait été confiée par la Conférence de la FAO.

Monsieur le President,

J'ai donc l'immense honneur de présenter par votre entremise à Messieurs les délégués du Sommet mondial de l'alimentation la Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire mondiale et le Plan d'action du Sommet mondial de l'alimentation pour examen et adoption.

Je vous remercie.

Retour