Groupement de femmes Arzu

“Ensemble, les femmes sont toujours plus fortes!”

Azerbaïdjan

De la pâtisserie à l'élevage de poulets, les membres du groupement de femmes d'Arzu dans la région d'Ismayilli en Azerbaïdjan ont trouvé différents moyens d'améliorer leurs revenus tout en acquérant de nouvelles connaissances en matière d'agriculture, de technologies innovantes et de développement d'entreprises.

Le groupe, formé dans le village de Sumagalli dans le cadre du projet "Agro Action of Azerbaijani Women" avec les revenus générés par les femmes et un financement du programme de partenariat FAO-Azerbaïdjan, vise à renforcer la sécurité alimentaire et à promouvoir un développement rural socialement inclusif et des moyens d'existence durables grâce à l'autonomisation des femmes rurales.

Les membres du groupe qui travaillent dans l'agriculture apprennent les meilleures pratiques dans leurs domaines respectifs, l'innovation, le développement des entreprises et l'accès aux ressources.

“Actuellement, la plupart des femmes travaillent dans l'élevage de poulets car c'est une activité rentable étant donné la demande croissante de volaille bio”, explique le groupe.

L'une des priorités du partenariat de la FAO avec l'Azerbaïdjan est la promotion de la représentation des femmes au sein des organisations rurales et d'activités génératrices de revenus pour les femmes rurales. Celles qui ont bénéficié de ce soutien ont mis à profit leurs compétences pour aider les autres pendant les mois difficiles qui ont suivi le début de la pandémie de Covid-19. 

Les femmes travaillant dans l'agriculture ont poursuivi leurs activités après l'apparition du Covid-19, produisant de la viande, du lait, du beurre, de la volaille, des œufs, du miel, des fruits et du blé, mais elles n'ont pas pu vendre et livrer la totalité de leurs produits à cause des règles de confinement et de quarantaine.

Les femmes ont décidé de faire don des invendus aux groupes vulnérables du village, notamment les personnes âgées, les familles nombreuses et les personnes malades et dans le besoin. Le reste a été vendu localement ou dans les zones voisines à des prix plus bas que la normale en raison du confinement.

“Nous sommes très fières d'avoir pu aider des personnes dans le besoin en ces temps difficiles”.

Ces héroïnes de l'alimentation disent que travailler ensemble les rend plus fortes et qu'aider leurs voisins fortifie la communauté.

Retour