Partage

“Le partage nous rend meilleurs".

Genève

Aider les personnes dans le besoin tout en luttant contre le gaspillage alimentaire sont les deux objectifs que poursuit la banque alimentaire genevoise Partage en mobilisant des dons et en collectant les surplus et les invendus des entreprises alimentaires pour les distribuer aux ménages vulnérables.

"L'idée de créer Partage a été lancée par plusieurs associations actives à Genève dans le but de soutenir les personnes en difficulté", explique Catherine Christ Revas, chargée de la communication et de la collecte de fonds chez Partage. Quant à son collègue Julien Rigoulet, assistant de la communication, il déclare, lors d’un programme de réinsertion professionnelle proposé chez Partage, que "la possibilité de faire connaître le travail de Partage est une grande chance, qui va bien au-delà de la simple expérience d'apprentissage et de travail".

Partage redistribue de la nourriture aux gens par le biais d'une cinquantaine d'associations, y compris en utilisant des tricycles électriques pour transporter les denrées alimentaires. En 2019, Partage a collecté 338 tonnes de produits alimentaires grâce à des campagnes de collecte dans les supermarchés. Pendant la saison hivernale, Partage prépare et distribue également gratuitement de la soupe faite avec des légumes invendus.

L'année 2020 a cependant engendré des besoins sans précédent. Alors qu'en temps normal, Partage vient en aide à quelque 10 000 personnes chaque semaine, ce chiffre a grimpé à 14 000 à cause de la pandémie de Covid-19.

En 2019, environ 800 tonnes de nourriture récupérées par Partage provenaient du glanage dans les poubelles, ce qui rappelle le grand potentiel qu'offre la réduction du gaspillage alimentaire pour répondre à de multiples besoins.

Le travail de Partage s'appuie sur les trois piliers de l'Agenda 2030 du développement durable adopté au niveau international: le volet social, en aidant les personnes dans le besoin, le volet économique, en apportant un soutien à la réinsertion professionnelle, et le volet environnemental, en luttant contre le gaspillage alimentaire et en effectuant ses livraisons au moyen de triporteurs électriques.

Partage est un partenaire clé de la FAO et chaque année, avec l'Office fédéral suisse de l'agriculture (OFAG) et les autorités locales de Genève, la banque alimentaire célèbre la Journée mondiale de l'alimentation en organisant une exposition à la gare de Genève-Cornavin pour sensibiliser le public aux questions de sécurité alimentaire et de nutrition. Une soupe préparée avec des légumes invendus y est également servie.

En agissant au sein de leur communauté, les héros de l'alimentation de Partage donnent un sens nouveau au vieil adage "l'économie protège du besoin".

 

©Germán Meliante

Retour