Lori Nikkel

“Il y a plus qu'assez de nourriture pour nourrir tout le monde, il suffit d’établir des liens”.

Canada

Lori Nikkel est la PDG de la plus grande organisation d’aide alimentaire du Canada, Second Harvest. Elle veille à ce que, chaque année, plus de 7 500 tonnes de surplus d'aliments nutritifs (produits laitiers, protéines et produits agricoles) soient récupérés et livrés aux organisations à but non lucratif au lieu d'atterrir dans les décharges.

En plus de tirer parti de la logistique de tiers, des centres de stockage et de distribution, Lori a utilisé la technologie numérique et les relations humaines pour accroître l'accès à des aliments sains pendant la pandémie de Covid-19.

“Durant les premières semaines de la pandémie où les épiceries étaient vides, chaque Canadien, à ce moment-là, s'est senti vraiment en insécurité alimentaire et a eu très peur”, dit Lori. “Gérer la peur était probablement la chose la plus importante – expliquer aux gens que la chaîne d'approvisionnement va bien”. 

Lori a réalisé qu'avec la fermeture de nombreuses entreprises, le Canada allait bientôt connaître une hausse considérable des excédents alimentaires, mais aussi une augmentation du nombre de personnes ne pouvant se permettre d'acheter ou d'accéder à des aliments nutritifs en quantité suffisante.

Elle a ainsi lancé la Food Rescue Canadian Alliance, un groupe de travail national composé de membres du gouvernement et de l'industrie alimentaire, ainsi que de dirigeants autochtones et du secteur no-profit, afin de s'assurer que l'offre puisse répondre à la demande sans sursaturer le secteur caritatif avec des produits excédentaires comme les pommes de terre.

Pour coordonner cet effort accru, Lori a développé FoodRescue.ca, la plateforme en ligne de Second Harvest, qui permet aux entreprises de faire don de leurs surplus alimentaires aux organismes des services sociaux, aux écoles et aux banques alimentaires de leur communauté, étendant ainsi sa portée de deux provinces à l'ensemble du pays.

L'action renforcée qui a été mise en place pour répondre à la pandémie a permis de sauver plus de 4 900 tonnes d'aliments excédentaires entre la mi-mars et la fin juin 2020.

Une étude menée par Second Harvest en 2019 a révélé que 58 pour cent de tous les aliments produits au Canada sont perdus ou gaspillés chaque année et que 32 pour cent d'entre eux (11,2 millions de tonnes) auraient pu être sauvés et consommés.  

Cette héroïne de l'alimentation travaille avec de nombreux partenaires dans tout le pays pour réduire le gaspillage de nourriture et améliorer la sécurité alimentaire.

Retour