Asadit

“Les produits que nous livrons sont bio, sains et gérés selon de bonnes pratiques de culture et de fabrication”

Guatemala

Lorsque la  loi sur l'alimentation scolaire est entrée en vigueur au Guatemala en janvier 2018, les agriculteurs familiaux se sont mis au service de cette importanteinitiative Faim Zéro. Les membres d'un groupement de producteurs, l'Association d'agriculteurs pour le développement intégré de Tejutlal (ASADIT) approvisionnent désormais les écoles publiques de la région en denrées alimentaires fraîches et nutritives, tout en améliorant leurs revenus. 

“L'avenir de notre communauté est dans la nutrition, et cela nous aide en tant que producteurs,” affirme Yesenia Gómez Marroquín, 19 ans, administratrice d'ASADIT.

Dans le département de San Marcos sur les hauts plateaux à l'ouest du pays, les plus de 150 agriculteurs familiaux que compte ASADIT ont triplé, voire quadruplé leurs revenus en cultivant et en livrant leurs produits aux écoles en suivant tout le processus de la production à la préparation.

L'association est parrainée par un projet conjoint de la FAO, du PNUD et de l'OPS/OMS pour le développement rural intégré, financé par le Gouvernement de Suède, dans le cadre de la lutte du Guatemala contre ses taux de malnutrition infantile chronique qui sont parmi les plus élevés du monde.

Chaque semaine, les agriculteurs d'ASADIT livrent carottes, choux-fleurs, blettes, radis et d'autres légumes- en plus des fruits, céréales, œufs, fromage et miel, à 63 écoles, pour que les élèves âgés de 5 à 12 ans puissent bénéficier de repas sains préparés sur place.

“Si nos enfants sont bien nourris, ils apprennent mieux, peuvent assumer de nouvelles tâches et améliorer leurs performances dans l'ensemble,” affirme Gómez Marroquín.

Back to stories page