FAO.org

Accueil > Situation alimentaire mondiale > Indice FAO des prix des produits alimentaires
Situation alimentaire mondiale

Indice FAO des prix des produits alimentaires

L'indice FAO des prix des produits alimentaires mesure la variation mensuelle des cours internationaux d'un panier de denrées alimentaires. Il est établi à partir de la moyenne des indices de prix de cinq catégories de produits, pondérés en fonction de la part moyenne à l'exportation de chacune des catégories pour la période 2002-2004. Pour plus d'informations (dans toutes les langues), veuillez consulter le dossier spécial publié dans l’édition de novembre 2013 des Perspectives de l’alimentation. Une version plus développée de l'article, contenant plus de détails techniques est disponible uniquement en anglais.

Dates de sortie mensuelle pour 2017 : 12 janvier, 2 février, 2 mars, 6 avril, 4 mai, 8 juin, 6 juillet, 3 août, 7 septembre, 5 octobre, 2 novembre, 7 décembre.

Léger recul de l'Indice FAO des prix des produits alimentaires en août

Date de parution: 07/09/2017

» L'Indice FAO des prix des produits alimentaires* s’est établi en moyenne à 176,6 points en août 2017; il est ainsi en retrait de 2,3 points (1,3 pour cent) par rapport à juillet, mais encore 10 points (6 pour cent) au-dessus de sa valeur enregistrée il y a un an. Ce recul reflète la baisse générale des cours des céréales, du sucre et de la viande, qui n'a pas été compensé par la hausse de ceux des huiles végétales et des produits laitiers.

» L’Indice FAO des prix des céréales affichait une valeur moyenne de 153,4 points en août, soit près de 9 points (5,4 pour cent) de moins qu'en juillet. Après trois mois consécutifs de hausse, les cours des céréales ont subi en août les pressions exercées par une offre mondiale abondante. Les cours du blé ont chuté de plus de 8 pour cent d'un mois sur l'autre en raison d’une amélioration des perspectives de production chez les exportateurs, en particulier dans la région de la mer Noire. Les prix à l'exportation des principales céréales secondaires ont aussi reculé du fait de l'abondance des disponibilités exportables, surtout de maïs en Amérique du Sud. Les cours internationaux du riz sont en gros restés stables car une demande à l'importation atone a annulé les effets haussiers de la diminution de l'offre dans l'attente de nouvelles récoltes.

» L'Indice FAO des prix des huiles végétales était en moyenne de 164,4 points en août. Après deux mois consécutifs de baisse, il a progressé de 4,1 points (ou 2,5 pour cent) par rapport à juillet, ce qui traduit une hausse des cours de l'huile de palme et d'autres huiles importantes. Les prix internationaux de l'huile de palme ont augmenté en raison d'une production plus modeste que prévue en Asie du Sud-Est et d'une demande à l'importation stable, ce qui a pesé sur la reconstitution des stocks, en particulier en Malaisie. Les cours de l'huile de soja sont dans le même temps remontés à la suite d'ajustements apportés aux politiques d'importation d'agrogazole aux États-Unis d'Amérique, susceptibles de stimuler la consommation intérieure, et les prix de l'huile de colza et de l'huile de tournesol se sont affermis du fait de disponibilités moins importantes que prévu à l'échelle mondiale.

» L'Indice FAO des prix des produits laitiers s'est établi en moyenne à 219,7 points en août, soit une hausse de 3,1 points (1,4 pour cent) par rapport à juillet. Il est ainsi supérieur de 65 points (42 pour cent) à son niveau de l'année dernière à la même période mais il demeure 20 pour cent en deçà du pic atteint en février 2014. Les prix du beurre et du lait entier en poudre ont augmenté en août en raison d'une réduction des disponibilités à l'exportation imputable à une demande intérieure de matière grasse butyrique plus forte en Europe et en Amérique du Nord. Les prix du lait écrémé en poudre ont en revanche subi une pression à la baisse, du fait de meilleures perspectives s'agissant des disponibilités exportables. Le marché mondial du fromage est resté stable.

» L'Indice FAO des prix de la viande* valait en moyenne 172,4 points en août, ayant perdu 2,1 points (1,2 pour cent) par rapport à sa valeur légèrement révisée de juillet. L’indice se situe ainsi 8,5 pour cent au-dessus de son niveau enregistré en janvier et 18,7 pour cent en dessous de son niveau record d'août 2014. Les cours internationaux de la viande de bovins ont baissé; ceux de la viande de porc, de la viande ovine et de la viande de volaille sont restés pratiquement inchangés.  Le recul des prix de la viande de bovins s'expliquent par une offre plus abondante à l'exportation en Australie et par une progression de l'offre intérieure aux États-Unis d'Amérique. La forte demande à l'importation de viande ovine, de viande de porc et de viande de volaille a été globalement satisfaite par les approvisionnements provenant des principales régions productrices.

» L'Indice FAO des prix du sucre s'est établi en moyenne à 203,9 points en août; il est ainsi en retrait de près de 3,6 points (1,7 pour cent) par rapport à juillet. Les cours du sucre sont soumis à une pression à la baisse depuis le début de l'année. Le recul observé au mois d'août est essentiellement imputable à de bonnes perspectives de récolte dans les principaux pays producteurs de canne à sucre, à savoir le Brésil, la Thaïlande et l'Inde. Une demande internationale plus faible, en partie due aux droits de douane élevés imposés par la Chine et par l'Inde, a aussi contribué au fléchissement des cours.

* À la différence des autres catégories de produits, la plupart des prix utilisés pour calculer l'Indice FAO des prix de la viande ne sont pas disponibles au moment où l'Indice général est calculé et publié; c'est pourquoi la valeur de l'Indice des prix de la viande concernant les mois les plus récents est obtenue en panachant des projections chiffrées et des prix avérés. Ceci peut parfois donner lieu à des révisions non négligeables de la valeur finale de cet Indice, lesquelles peuvent, par suite, impliquer une modification de la valeur de l'Indice FAO des prix des aliments.

Télécharger l'ensemble des données: Excel, CSV

| Pour plus d'informations contactez-nous.


Télécharger l'ensemble des données: Excel