FAO.org

Accueil > Situation alimentaire mondiale > Bulletin de la FAO sur l’offre et la demande de céréales
Situation alimentaire mondiale

Bulletin de la FAO sur l'offre et la demande de céréales

Le Bulletin sur l’offre et la demande de céréales a pour objet de communiquer des prévisions actualisées sur le marché mondial des céréales. Il est complété par une évaluation détaillée de la production ainsi que des conditions de l'offre et de la demande de céréales par pays et par région, publiée dans le bulletin trimestriel Perspectives de récoltes et situation alimentaire. Des analyses plus approfondies des marchés mondiaux des céréales ainsi que d'autres denrées alimentaires de base sont publiées deux fois par an dans les Perspectives de l'alimentation.

En 2017, le bulletin sera publié aux dates suivantes: 2 février, 2 mars, 6 avril, 4 mai, 8 juin, 6 juillet, 7 septembre, 5 octobre, 2 novembre, 7 décembre.

Le niveau exceptionnel de la production de céréales hisse les stocks de fin de campagne à un niveau record en 2017-2018

Date de publication: 02/11/2017

Les marchés mondiaux de céréales devraient être largement en équilibre en 2017-2018: le volume total de l’offre devrait être supérieur au niveau de la demande prévu et les stocks devraient augmenter. En 2017, le niveau de la production mondiale de céréales devrait être légèrement supérieur au pic atteint en 2016. La production totale de céréales secondaires devrait atteindre un nouveau record et devrait surtout augmenter en Amérique du Sud et en Afrique australe. On table cependant sur un niveau de production de blé légèrement inférieur à celui de l’année dernière, malgré l’ajustement à la hausse observé depuis octobre, à mettre au compte d’un volume des récoltes en Fédération de Russie plus élevé que prévu. La diminution de la production de blé par rapport à 2016 s’explique principalement par la baisse du volume des récoltes aux États-Unis et par une récolte de blé australienne qui devrait être inférieure à son niveau de 2016, année record. La production mondiale de riz sur l’année 2017devrait rester globalement stable.

En 2017-2018, l’utilisation mondiale de céréales devrait augmenter d’un pour cent par rapport à l’année précédente. Globalement, l’utilisation de céréales aux fins de l’alimentation humaine devrait progresser de 1,3 pour cent et l’utilisation de céréales fourragères de 0,4 pour cent. L’utilisation industrielle de céréales devrait quant à elle augmenter de 1,2 pour cent. D’après les dernières prévisions relatives à la production et à l’utilisation de céréales, le niveau des stocks mondiaux de céréales à la clôture des campagnes en 2018 devrait atteindre un nouveau record, ce qui permettrait au rapport stocks-utilisation de céréales au niveau mondial de se maintenir à 27 pour cent, son plus haut niveau depuis 15 ans. Pour le blé, le rapport devrait légèrement augmenter tandis qu’il devrait quelque peu diminuer pour les céréales secondaires et le riz. Le niveau des stocks mondiaux de blé devrait atteindre un record historique, bien qu’il soit révisé à la baisse depuis octobre. Les stocks mondiaux de riz et de céréales secondaires devraient eux aussi atteindre un niveau record. L’augmentation des stocks de blé et de riz s’explique en grande partie par les prévisions qui tablent sur un gonflement des stocks en Chine, tandis que l’augmentation des stocks de céréales secondaires est à mettre au compte du niveau plus élevé des stocks de maïs à la clôture des campagnes en Amérique du Sud et aux États-Unis.

En 2017-2018, le volume des échanges mondiaux de céréales devrait rester proche du niveau estimé pour 2016-2017. On s’attend à une diminution du volume des échanges de blé, qui devrait cependant être largement compensée par une augmentation du volume des livraisons de maïs, de sorgho et de riz. En raison de l’abondance de l’offre à l’exportation, les grands exportateurs devraient globalement rester en forte concurrence en 2017-2018.

Pour des informations et des analyses plus détaillées, consulter le numéro de novembre des Perspectives de l’alimentation (à paraître le 9 novembre 2017).

Tableaux récapitulatives

1/   Les données relatives à la production sont celles de la première année civile de la période indiquée. La production de riz est exprimée en poids de riz usiné.
2/   Somme de la production et des stocks reportés.
3/   Il s'agit des exportations au cours de la campagne commerciale allant de juillet à juin, dans le  cas du blé et des céréales secondaires, et de la campagne commerciale allant de janvier à décembre pour le riz (deuxième année de la période indiquée).
4/   Ce chiffre ne correspond pas forcément à la différence exacte entre l'offre et l'utilisation, compte tenu que les campagnes commerciales sont différentes selon les pays.
5/   Les principaux exportateurs de céréales sont l'Argentine, l'Australie, le Canada, les États-Unis et l'Union européenne; les principaux exportateurs de riz sont les États-Unis, l'Inde, le Pakistan, la Thaïlande et le Viet Nam. L'écoulement désigne l'utilisation sur le marché intérieur plus les exportations relatives à une campagne donnée.