NOUVELLES DU SOMMET

Parmalat et la FAO constituent une équipe de lutte contre la faim

ROME, 7 juin 2002 -- L'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture ( FAO) et l`insdustriel italien Parmalat ont signé un accord de partenariat pour lutter contre la faim dans le cadre du Sommet Mondial de l'Alimentation, cinq ans après, dont les travaux commencent à Rome, le 10 juin 2002.

Aux termes de cet accord, Parmalat fournira 360 000 euros pour couvrir les coûts relatifs aux infrastructures de communication, et toutes les facilités requises pour la tenue du Sommet mondial de l`alimentation, cinq ans après. En outre, le réseau commercial de Parmalat contribuera également au financement des microprojets du programme Telefood: transformation des produits agricoles, de l'élevage et de la pêche, qui aideront les familles pauvres à produire plus.

Cette initiative résulte d'un long partenariat entre la FAO et Parmalat au cours duquel Parmalat supportera le travail de la FAO dans la lutte contre la faim pour un montant de 1,5 million d'euros repartis sur une période de trois ans à compter de l'an 2000. C'est l'une des plus ambitieuses contributions d`une entreprise privée, joignant ses efforts dans le but d'atteindre les objectifs du Sommet mondial de l'alimentation de 1996: réduire de moitié le nombre de personnes affamées à l'horizon 2015.

Selon la FAO, les progrès accomplis jusqu'à ce jour ont été insuffisants. Pour atteindre cet objectif, il faudrait une diminution de 22 millions de mal nourris par an. Ce qui est encore loin au regard des six millions actuels. Pour analyser la situation et accélérer les progrès accomplis jusqu'à ce jour, les Chefs d'Etat et de gouvernement des pays industrialisés et ceux des pays en développement vont se réunir à Rome du 10 au 15 juin 2002.

Le Président de Parmalat Mr Calisto Tanzi a tenu à signifier son engagement à travailler avec la FAO, "car ceci nous permettra d'aider les populations les plus démunies». a t-il poursuivi «Le Sommet de juin et les agences parallèles ont la capacité de réaliser un impact déterminant pour résoudre les problèmes de l'insécurité alimentaire dans le monde".

Mr Jacques Diouf, Directeur général de la FAO a souligné l'importance de la contribution de Parmalat «Si nous voulons vraiment réduire le nombre de personnes affamées, il est indispensable d`associer le secteur privé» a- t-il souligné. «Je suis heureux que Parmalat ait choisi de travailler avec nous pour le Sommet mondial de l'alimentation, cinq ans après, parce que cela reflète l'importance du problème et le besoin d'imaginer d'autres alternatives pour l'assistance à l'agriculture traditionnelle. Parmalat est l'un des grands insdutriels de la production et la transformation des produits laitiers, et leurs dérivés, dont les entreprises sont présentes dans plus de trente pays dans le monde. La FAO est l'agence des Nations Unies, chef de fil, pour lutter contre la faim et améliorer les conditions de vie dans les pays pauvres.

    commentaires ?   écrivez au webmaître

© FAO, 2002