Agriculture, Land and Rural DevelopmentFAOCSDUNEP
World Summit on Sustainable Development, South Africa 2002

Initiative ADRD

Renseignements généraux | Comment participer | Dates clés
Quelques exemples de réussites | Consultation électronique SMDD | Consultations SMDD

 
 

Les populations déterminent leur avenir durable - L'Initiative ADRD sur l'agriculture et développement rural durables

Renseignements généraux sur l'Initiative ADRD

En quoi consiste l'ADRD? L'agriculture et le développement rural sont durables lorsqu'ils sont écologiquement rationnels, économiquement viables, socialement justes, culturellement appropriés, humains et fondés sur une approche scientifique holistique. De par ses caractéristiques, l'ADRD s'occupe de multiples secteurs englobant non seulement l'agriculture, mais aussi l'eau, l'énergie, la santé et la biodiversité. Durant les dix années qui se sont écoulées depuis Rio, lorsque le Chapitre 14 sur l'ADRD d'Action a évoqué pour la première fois les programmes et initiatives visant à améliorer la sécurité alimentaire de façon durable, le concept de l'ADRD a évolué pour prendre en compte la durabilité sociale, institutionnelle et économique ainsi qu'environnementale. Ceci veut dire que l'agriculture et le développement rural durables, y compris la foresterie et les pêches doivent répondre aux besoins nutritionnels et autres besoins humains des générations présentes et futures, fournir un emploi durable et convenable, maintenir et, lorsque les circonstances le permettent, renforcer la capacité productive et régénératrice de la base de ressources naturelles, réduire la vulnérabilité et renforcer l'autonomie.

En quoi consiste l'Initiative ADRD? L'Initiative ADRD est un cadre général multi-partenaires visant à faciliter la transition vers une agriculture et un développement rural durables centrés sur la communauté et renforcer la participation à l'élaboration de programmes et de politiques. L'Initiative aide à atteindre l'ADRD en soutenant les efforts pilotes et en développant le potentiel des communautés rurales, des groupes défavorisés et autres parties prenantes afin d'améliorer l'accès aux ressources (ex. génétiques, technologiques, terres, eau, marchés et information), promouvoir des pratiques optimales pour l'ADRD, et encourager des conditions plus équitables d'emploi dans l'agriculture. L'Initiative devrait se traduire par des améliorations concrètes et mesurables des moyens d'existence et des conditions de vie des ruraux pauvres au cours des 5 prochaines années, contribuant ainsi à la mise en oeuvre du Chapitre 14 d'Action 21 et à la réalisation des buts de la Déclaration du Millénaire.

Qui participe à l'Initiative? Bénéficiant de l'impulsion de la société civile, l'Initiative est appuyée par le Gouvernement et facilitée par la FAO. Quelque 55 organisations d'agriculteurs, de populations autochtones, de travailleurs et de syndicats, de femmes, de jeunes, d'organisations non gouvernementales, la communauté scientifique et technologique, les milieux d'affaires et l'industrie, les groupes de consommateurs et de médias intéressés, de même que les Gouvernements et les organisations intergouvernementales, ont déjà manifesté leur intérêt et leur soutien en faveur de l'Initiative.

Pourquoi a-t-on besoin d'une Initiative pour l'ADRD? La pauvreté, les ressources limitées et les contraintes politiques et sociales ont restreint la capacité des ruraux, en particulier des groupes défavorisés, d'échanger et d'apprendre, de tester, d'adapter, et de reproduire des approches satisfaisantes sur le plan environnemental et social, d'agriculture et de développement rural durables. Les groupes défavorisés, notamment petits exploitants/producteurs, travailleurs agricoles et populations autochtones, sont rarement en mesure de se procurer ou d'améliorer leurs moyens d'existence à cause du manques de ressources ou d'influence sur les politiques, processus, et institutions les touchant directement, comme, par exemple, dans le cadre de la mondialisation. Néanmoins, depuis Rio, des progrès considérables ont été accomplis dans l'élaboration de politiques, approches, méthodes et technologies ADRD plus équitables et efficaces, se soldant par des expériences réussies au sein des communautés rurales. Cette initiative offre à tous les groupes intéressés, en particulier aux Gouvernements, une occasion de réinvestir dans le développement rural pour promouvoir un partage des avantages plus équitable, réduire la pauvreté, accroître les moyens d'existence, et favoriser le développement durable.

Quelle est la nouveauté de cette Initiative? L'Initiative ADRD fournit un appui catalytique pour renforcer les capacités, initiatives et innovations des agriculteurs, pêcheurs, éleveurs, et autres ruraux pour atteindre l'ADRD et sert de cadre par lequel les initiatives locales, nationales et régionales concernant l'agriculture et le développement rural durables peuvent être reconnues, soutenues, et le cas échéant, reproduites pour contribuer à améliorer les moyens d'existence des ruraux conformément à Action 21. L'Initiative entend concilier ressources, expertise, connaissances et technologies avec les demandes des communautés rurales et des groupes défavorisés. En étendant leçons, tentatives fructueuses et approches, l'Initiative ADRD aidera à promouvoir l'accès aux avantages dérivant des ressources existantes et leur utilisation.

L'Initiative a-t-elle évolué? L'Initiative ADRD est née du Dialogue CDD-8 sur la terre et l'agriculture et le Forum sur l'ADRD suivant à la réunion du Comité de l'agriculture (COAG-2001). L'Initiative fait fond sur les expériences, apports et priorités d'action tirés de l'examen annuel d'Action 21 à la CDD, au Sommet mondial de l'alimentation et au Sommet mondial de l'alimentation: cinq ans après, ainsi qu'à la Conférence internationale sur l'ADRD dans les régions de montagne (Adelboden, juin 2002), entre autres. Durant le processus préparatoire du SMDD, l'Initiative ADRD a été perfectionnée et un processus volontaire d'engagements orientés vers l'action est entamé pour se procurer les ressources, l'expérience, l'expertise, les connaissances, et les technologies propres à accélérer les progrès en matière d'ADRD. Un suivi régulier permettrait des améliorations itératives de l'Initiative.

Comment se déroulera l'Initiative? L'Initiative se trouve actuellement dans une phase de conception consultative. Elle a élaboré des termes d'engagement, et accueille volontiers les opinions, propositions, perspectives, expériences, bonnes pratiques et projets des différentes parties prenantes, conformes aux buts de l'ADRD. Sa mise en oeuvre dépendra de la disponibilité des ressources et devrait commencer par mettre l'accent sur les Régions de montagne. L'Initiative suit un modèle itératif et, en conséquence, permettra d'être perfectionnée en permanence. Des rapports périodiques seront publiés et distribués aux parties prenantes, aux Gouvernements donateurs, et au Comité de l'agriculture de la FAO.

Comment fonctionnerait l'Initiative? Un mécanisme serait mis en place et composé des éléments suivants:

  1. Une équipe de coordination et un centre de ressources (site à définir) visant à remplir les fonctions suivantes en réponse aux demandes spécifiques des communautés rurales et des groupes définis de partenaires (si possible, aux niveaux local, régional, national et mondial):
    • Offrir des ressources de formation (formelle/informelle), information, technologies, méthodes participatives, ou autres, visant à surmonter des problèmes spécifiques liés à l'élaboration de politiques, pratiques et programmes plus socialement, économiquement et/ou écologiquement durables.
    • Promouvoir le partage de l'information par des échanges de formation entre les communautés et les partenaires, programmes scolaires, radio rurale, TV, bulletins d'information, et, lorsque les circonstances le permettent, Internet ou un service d'assistance.
    • Renforcer les capacités des pauvres et des autres de concevoir, mettre en œuvre, suivre et évaluer les politiques, programmes et pratiques ADRD.
    • Renforcer les institutions de la société civile, y compris les processus de représentation, consultation, et négociation au sein de leurs organisations, et faciliter le développement de nouvelles instances de dialogue entre les Gouvernements et les organisations de la société civile, en organisant des activités de formation, des ateliers régionaux, nationaux et internationaux, des appels de conférence, des rencontres rurales, et des expérimentations avec des technologies de l'information et de la communication novatrices pour renforcer leur participation à tous les échelons.
    • Encourager l'accès durable et l'utilisation des ressources par les groupes défavorisés.
  2. Financement/capital d'amorçage pour aider les petits agriculteurs, travailleurs agricoles, populations autochtones, communautés rurales et autres groupes défavorisés, à entreprendre des innovations, des essais pilotes, des expérimentations et, le cas échéant, reproduire/élargir de nouvelles technologies, bonnes pratiques, et méthodes participatives permettant d'effectuer la transition vers l'agriculture et le développement rural durables et l'amélioration des moyens d'existence.
  3. Outils d'appui aux décisions, directives et formation fondés sur les enseignements à plus long terme tirés des alinéas 1 et 2 ci-dessus pour améliorer les cadres juridique, de réglementation, de politique, et des marchés en:
    • renforçant les connaissances et les choix des responsables politiques dérivant de leçons tirées de l'expérience locale.
    • améliorant les connaissances mondiales sur l'importance de l'ADRD pour le bien-être environnemental, économique et social du genre humain.

Et ensuite? Le Sommet Rio + 10 est une occasion importante de revitaliser l'ADRD en tant que partie intégrante du développement durable. Le processus consultatif se terminera par un atelier pour les parties prenantes, programmé pour octobre 2002, afin de mettre au point la conception, les résultats et les mécanismes de l'Initiative ADRD.

Pour de plus amples informations, ou toutes observations ou propositions, veuillez contacter :
Eve Crowley
Maître d'œuvre, Chapitre 14, ADRD
SDAR, FAO, Viale delle Terme di Caracalla
E-mail: AG21-Chapter14@fao.org
Tél:(39) 06 5705 5325 - Fax: (39) 06 5705 3250
Site Internet: http://ww.fao.org/wssd/SARD

English Español
Accueil
Bienvenue
Initiative ADRD
Evénements
Forum électronique
Base de données des expériences réussies
Documents de travail
Autres liens
Autres activités de la FAO
Contacts

Rôle de maître d'œuvre de la FAO

Terres
Forêts
Montagnes