FAO.org

Accueil > Faim zéro > detail

8 Actions en faveur du climat pour un monde libéré de la faim

Se placer dans la perspective du #changement climatique


09 Nov 2017

Depuis l’espace, il est peut-être facile de se rendre compte que la terre est unique et qu’elle est en train de sombrer face au changement climatique. Malheureusement, voir notre planète de l’espace est un exploit que très peu d’entre nous pourront accomplir. Nous devons nous fier à Thomas Pesquet et aux autres hommes et femmes astronautes courageux qui nous rapportent ces images. Toutefois, même d’ici, sur la terre, les effets du changement climatique sont visibles.

Le monde est actuellement confronté à deux défis majeurs : comment nourrir une population qui augmente alors que nos ressources s’amenuisent. L’agriculture est à l’interface de ces deux défis. En 2050, la production alimentaire mondiale devra augmenter de 49 pour cent par rapport à 2012. Si l’agriculture contribue au changement climatique, elle peut aussi apporter des solutions. Aucun autre secteur n’offre autant de possibilités de réduire, de notre vivant, les émissions de gaz à effet de serre. Cependant, le changement climatique n’est pas le problème d’un seul secteur et il ne faut pas s’en remettre aux autres pour trouver une solution. Nous pouvons tous changer des choses dans notre vie quotidienne pour préserver la santé de notre planète.

Voici 8 actions en faveur du climat, utiles pour préserver votre planète :

  1. Réduire le gaspillage alimentaire - Chaque année, près d’un tiers de la nourriture produite dans le monde est perdue ou gâchée. En achetant seulement ce dont vous avez besoin vous pouvez contribuer à réduire le gaspillage. Faites une liste de courses et respectez-la. Choisissez les fruits et les légumes les moins beaux qui sinon risqueraient d’être jetés; ils ont le même goût, quand ils ne sont pas meilleurs! Apprenez à faire la différence entre les mentions « à consommer de préférence avant » et « date limite de conservation ». Alors que la première signifie que les aliments peuvent encore être consommés sans danger après la date indiquée, après la « date limite de conservation » ils ne doivent plus être consommés. Mettez les produits les plus anciens devant les nouveaux dans votre réfrigérateur. Congelez les restes ou préparez-les autrement pour le repas du jour suivant. Souvenez-vous : quand vous gâchez des aliments, vous gaspillez aussi toutes les ressources, comme l’eau et l’énergie, qui ont été utilisées pour les produire et les transporter. Obtenez plus de conseils pour réduire le gaspillage alimentaire !

  2. Utiliser moins d’eau – Prenez une douche de 5-10 minutes plutôt qu’un bain. Fermez l’eau pendant que vous vous brossez les dents. Si le robinet est fermé vous utiliserez moins d’un litre d’eau au lieu de six avec le robinet ouvert. Si vous remarquez des fuites, réparez-les! Avec des toilettes qui fuient, on peut gaspiller plus de 700 litres d’eau par jour alors qu’avec un robinet qui fuit, le gaspillage peut atteindre plus de 11 000 litres d’eau par an. Si vous utilisez un lave-vaisselle, ne rincez pas vos assiettes avant de les mettre dedans et attendez qu’elle soit pleine pour la faire démarrer. Arrosez votre jardin avec l’eau de pluie.

  3. Consommer plus de légumes et de légumineuses– Une fois par semaine, essayez de manger un repas entièrement végétarien. Il faut davantage de ressources naturelles, notamment d’eau, pour produire de la viande que des végétaux ou des légumineuses. En outre, les légumineuses sont «intelligentes face au climat.» Elles s’adaptent au changement climatique et contribuent à en atténuer les effets. Apprenez-en davantage sur les bienfaits des légumineuses et essayez des recettes du monde entier à base de légumes secs!

  4. Goûter d’autres poissons – Mangez des poissons disponibles en abondance, comme les maquereaux ou les harengs, plutôt que des poissons surexploités ou en passe de l’être, comme la morue ou le thon. Vous pouvez aussi acheter des poissons sauvages ou d’élevage éco-étiquetés ou certifiés durables.

  5. Faire des économies d’énergie - Choisissez des appareils ménagers qui consomment moins d’énergie comme des réfrigérateurs et des lave-vaisselle. Réduisez votre empreinte carbone en faisant du vélo, en marchant, en utilisant les transports publics ou en raccompagnant en voiture d’autres personnes qui vont dans la même direction que vous.

  6. Utiliser moins de plastiques - Achetez des produits peu emballés. Apportez votre propre sac lorsque vous faites vos courses. Utilisez des bouteilles d’eau et des tasses à café réutilisables. N’utilisez plus de pailles. Les plastiques jetés de manière irresponsable endommagent gravement les habitats marins et tuent chaque année un grand nombre d’animaux marins.

  7. Recycler et éliminer comme il convient les articles – Cela peut sembler évident, mais la majorité des objets que nous utilisons n’est pas recyclée. Recyclez le papier, le plastique, le verre et l’aluminium pour réduire la quantité de déchets dans les décharges. Apprenez comment recycler ou éliminer les articles qui ne doivent jamais être jetés avec les ordures ménagères normales, comme les piles, peintures, téléphones portables, médicaments, produits chimiques, engrais, pneus, cartouches d’encre, etc. Ils sont nocifs pour l’environnement, surtout s’ils passent dans les réseaux d’approvisionnement en eau.

  8. Rendre les villes plus vertes – Construire des écoles ou des jardins communautaires sur des lots de terre vacants ou placer des conteneurs de cultures sur les toîts des immeubles et les balcons des appartements.

Des décisions et des habitudes quotidiennes peuvent aider à lutter contre le changement climatique. Pour plus de conseils et d’idées, consultez notre site

Partagez