FAO.org

Accueil > Lutter contre la faim > detail

'Nous devons être la voix des affamés'

Nous relèverons le défi Faim Zéro que si nous sommes les porte-parole de ceux qui ne peuvent faire entendre leurs voix.

14 Oct 2013 - Nous relèverons le défi Faim Zéro que si nous sommes les porte-parole de ceux qui ne peuvent faire entendre leurs voix. Voilà l’un des messages clés lancés durant un événement intitulé “Faim zéro: sommes –nous prêts?” qui s’est déroulé au siège de FAO le 11 octobre à Rome.

“Les personnes affamées sont « sans voix », elles sont différentes de toutes les autres”, a déclaré le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva. “Nous sommes tenus de parler en leur nom pour leur donner voix au chapitre”.

L’événement a été organisé en marge de la session du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA), la première instance intergouvernementale et multipartite mondiale sur la sécurité alimentaire et la nutrition. M. Graziano da Silva a ajouté: “Le CSA a un rôle unique à jouer, c’est la seule tribune rassemblant la société civile, le secteur privé et les gouvernements. Nous avons besoin d’une voix commune pour affronter ces enjeux”.

Des représentants des gouvernements, de la société civile, du secteur privé et d’autres organisations, ainsi que des organismes des Nations Unies, ont participé à l’événement collatéral où un consensus a été dégagé sur les progrès véritables accomplis vers la réalisation du but Faim Zéro.

“Cet effort d’éliminer la faim est réel, il est désormais parfaitement intégré dans notre action collective”, a affirmé David Nabarro, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la sécurité alimentaire et la nutrition. Pour plus d’information sur les conclusions du dernier Comité de la sécurité alimentaire mondiale, cliquez ici.