FAO.org

Accueil > Lutter contre la faim > detail

Sept choses que vous devriez savoir sur la FAO et l’Agenda de développement pour l’après 2015

Ce titre pourrait sembler mystérieux, mais l’agenda de développement de l’après 2015 est tout à fait sérieux, bien réel et prend forme jour après jour.

03 Apr 2014 - Alors que la FAO lance de nouvelles pages web dédiées à l’agenda post 2015, voici sept choses à savoir sur le rôle de la FAO dans ce processus.

7. Agenda de développement après 2015 – Se réfère au processus par lequel les Etats membres conviennent d’un nouveau cadre de développement mondial pour succéder aux huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui émanaient de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies adoptée en l’an 2000.

6. Succès et enseignements tirés – A moins de deux ans de leur échéance, les OMD ont rencontré un succès mitigé. La cible critique de l’OMD n°1 consistant à réduire de moitié la pauvreté extrême d’ici fin 2015 a été atteinte, mais le monde compte encore 842 millions de personnes souffrant de sous-alimentation chronique. Lors d’un événement organisé au siège de l’ONU en septembre 2013 pour célébrer les succès des OMD et en tirer des leçons, le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a mis l’accent sur le Défi Faim Zéro, une initiative susceptible de contribuer à un monde libéré de la faim "de notre vivant”.

5. Double processusLa FAO déploie des efforts permanents pour soutenir le double processus de l’après 2015. Le premier est mené sous l’impulsion des Etats membres (Groupe de travail ouvert) et proposera une série d’Objectifs du développement durable (ODD). Le second, en parallèle, prévoit des consultations publiques et des rapports commandités des partenaires sous l’autorité du Secrétaire général de l’ONU.

4. Quatorze thèmes – La FAO a retenu 14 thèmes auxquels fournir un appui technique pour l’élaboration des Objectifs de développement durable. Les thèmes s’inspirent des objectifs globaux de l’Organisation, centrés sur la sécurité alimentaire, la nutrition, l’agriculture durable, le développement rural et la gestion durable des ressources naturelles.

3. Objectifs et indicateurs – Pour aider ses Etats membres, la FAO a entrepris de cartographier les liens existant entre sécurité alimentaire, nutrition et agriculture durable et secteurs du développement. L’Organisation collabore également avec le FIDA et le PAM pour identifier des secteurs cibles et des indicateurs communs, s’appuyant sur les cinq piliers du Défi Faim Zéro.

2. Consultations – En ce qui concerne le processus sous l’égide du Secrétaire général de l’ONU, les organisations des Nations Unies veillent à ce que le grand public, la société civile et d’autres partenaires compétents aient voix au chapitre dans la détermination des nouveaux objectifs.

1. Nouveaux objectifs – Suite à la publication du rapport du Secrétaire général fin 2014, les Etats membres entameront des délibérations sur les nouveaux objectifs. Ces débats porteront en septembre 2015 à un Sommet qui sera appelé à approuver l’agenda de développement de l’après 2015.