FAO.org

Accueil > Lutter contre la faim > detail

Plantez une graine, cultivez un jardin, changez de vie!

Les jardins scolaires se multiplient partout dans le monde

23 May 2014 - «— les 1000 premiers jours sont une période critique de la croissance d’un enfant, mais ne laissons pas tomber cet enfant, le 1001ème jour.» Les programmes de nutrition scolaire servent à combler les carences, à partir du 1001ème jour.

Aujourd’hui, la perception des jardins scolaires change car il devient de plus en plus urgent d’accroître la sécurité alimentaire, de protéger l’environnement, de sécuriser les moyens de subsistance et d’améliorer la nutrition. Les jardins scolaires remplissent de multiples nouvelles fonctions.

Les aspects qui prennent de l’importance sont la promotion d’un bon régime alimentaire, l’apprentissage de moyens d’assurer sa subsistance et la sensibilisation à l’environnement. Les jardins scolaires sont vus comme la graine d’où germeront la santé et la sécurité d’une nation; cette idée est de plus en plus corroborée par l’expérience et la recherche. Les questions qui se posent sont: quelle quantité peut-on produire et quelle est la meilleure manière de le faire.

Produire des aliments pour mieux se nourrir: quelques conseils de la FAO

  • Faire de la nutrition le critère principal du choix des cultures.
  • Chercher à améliorer les repas et les collations existants, plutôt  qu’à en introduire d’autres,  complètements nouveaux.
  • Commencer avec quelques  aliments riches en micronutriments – légumes à feuilles vert-foncé (la source la moins chère de vitamine A), goyave, mangue, baies, patates douces. Les aliments à forte teneur en matières grasses (ex: cacahuète, avocat, graines) renforcent l’absorption de la vitamine A.
  • Cultiver les aliments que les enfants préfèrent (ex: citrouille, papaye).
  • Choisir des cultures résistantes qui demandent peu d’entretien et de savoir-faire.
  • Faire sécher les fruits et les légumes au soleil. Ils conserveront ainsi leur valeur nutritionnelle pendant six mois.
  • Cuire les légumes à la vapeur au lieu de les faire bouillir.
  • 'Cacher' les légumes à feuilles vertes dans des sauces et des soupes pour que les enfants les acceptent plus facilement.
  • Faire participer les enfants aux activités.