FAO.org

Accueil > Faim zéro > detail

Que savez-vous des écoles d’agriculture de terrain ?

Testez vos connaissances et celles de vos amis


03 Sep 2014

Les écoles d’agriculture de terrain sont des écoles sans murs qui présentent les dernières innovations technologiques, tout en exploitant les connaissances des populations autochtones. Dans les écoles d’agriculture de terrain, les experts sont les agriculteurs.

Caractéristiques et principes essentiels de l’approche fondée sur les écoles d’agriculture de terrain – VRAI ou FAUX?

L’approche fondée sur les écoles d’agriculture de terrain permet aux agriculteurs d’apprendre en testant des changements, dans un environnement de groupe contrôlé

VRAI: L’apprentissage par la découverte est une composante essentielle des écoles d’agriculture de terrain, car il favorise l’appropriation et permet aux participants d’acquérir confiance en eux et en leurs capacités de reproduire ces activités et ces résultats.

Dans les écoles d’agriculture de terrain, la salle de  classe est le terrain d’apprentissage  

FAUX: Champ, troupeau, paysage sont le principal terrain d’apprentissage, autour duquel sont organisées les activités des écoles. Les agriculteurs apprennent directement à partir de de ce qu’ils observent, recueillent et expérimentent dans les champs du voisinage. Ils produisent eux-mêmes leur matériel d’apprentissage (dessins, etc.), en se fondant sur leurs observations et leur expérience.

Des formateurs choisissent le programme d’étude des écoles d’agriculture de terrain et ce qu’il est intéressant que les agriculteurs apprennent  

FAUX: Ce sont les agriculteurs qui choisissent ce qui les intéresse et les questions qui doivent être traitées dans leur programme d’étude. Ce système garantit que les informations données sont pertinentes et adaptées aux besoins des participants.

La formation des écoles d’agriculture de terrain est basée sur le cycle naturel du sujet étudié

VRAI: Cela permet aux agriculteurs de discuter et de faire des observations sur le terrain, en les comparant à ce qui se passe dans leurs propres champs; la leçon sur le désherbage a notamment lieu durant la période de désherbage.

Dans les écoles d’agriculture de terrain, le but principal est d’assimiler des informations concernant les nouvelles options technologiques.

FAUX: Le but principal est d’acquérir des techniques et des compétences, plutôt que d’assimiler des informations concernant les nouvelles options technologiques. Il s’agit d’aider les agriculteurs à comprendre les aspects scientifiques qui sous-tendent divers aspects de l’agro-écosystème – c’est-à-dire  le «pourquoi» du «comment» –  afin de leur permettre de mettre en œuvre leurs propres processus d’innovation.

Pour mettre en pratique avec succès les pratiques enseignées dans les écoles d’agriculture de terrain, les élèves doivent oublier leur propre manière de faire.

FAUX: L’approche repose sur l‘hypothèse que l’apprentissage est toujours ancré dans une expérience préalable, qui n’est jamais la même pour deux personnes, et que toute tentative de promouvoir un nouvel apprentissage doit être d’une manière ou d’une autre basé sur l’expérience.

L’innovation et l’expérimentation sont des éléments cruciaux du processus fondé sur les écoles d’agriculture de terrain

VRAI: L’innovation et l’expérimentation offrent aux agriculteurs des possibilités d’apprentissage, d’améliorer leurs capacités d’adaptation et de mieux gérer leurs ressources. L’apprentissage est essentiellement centré sur des essais gérés en groupe, portant sur des cultures ou sur l’élevage, car le lieu où se déroulent les essais devient généralement le point de rencontre et l’espace d’apprentissage du groupe.

Toutes les écoles d’agriculture de terrain suivent le même processus de formation systématique

VRAI: La pierre angulaire consiste à observer et analyser les activités menées à titre expérimental sur le terrain. Chaque école d’agriculture de terrain comprend au moins trois activités: une analyse de l’agro-écosystème, une activité dynamique de groupe et un thème du jour. L’activité dynamique de groupe permet de renforcer l’esprit d’équipe et les compétences d’organisation, alors que le thème du jour comprend généralement des informations techniques. Il est en principe lié à l’agriculture mais peut aussi porter sur tout autre sujet intéressant les membres du groupe. 

Partagez