FAO.org

Accueil > Faim zéro > detail

De la terre à l’assiette – une histoire de potager

Les potagers familiaux favorisent la sécurité sanitaire des aliments et contribuent à rassurer les communautés vulnérables, entre autres


26 Nov 2014

Dans sa forme la plus simple, un potager produit fruits, herbes et légumes frais permettant de cuisiner des repas sains.

Des recherches suggèrent que les potagers peuvent fournir jusqu'à la moitié des besoins alimentaires, hors produits de base, ainsi qu'un nombre important de vitamines et de minéraux. Les potagers constituent ainsi un outil précieux pour la sécurité alimentaire des communautés vulnérables.

Imaginez qu'un jour vous perdiez tout ce que vous possédez. Et pas seulement: imaginez également que vous ayez perdu vos moyens de subsistance, la capacité de vous nourrir et de nourrir votre famille. C'est exactement ce qui est arrivé en 2012 à Shazadi, une Pakistanaise dont la maison a été détruite par une inondation, tout comme ses cultures qui se trouvaient sur les quatre acres de terres agricoles que son mari Abdul Nabi avait loués. Shazadi et Abdul ont huit enfants, et ils ne savaient pas comment ils allaient subvenir à leurs besoins.

Heureusement, Shadazi a fait partie des 2 500 femmes de la région qui ont bénéficié d’une assistance post-inondation de la FAO, par le biais d’un programme de jardin potager.

Un mois après avoir démarré son jardin, elle s’est rendu compte que ses plantes commençaient à produire des fruits, ses premières tomates, ainsi que des oignons et gombos. Sa production de légumes lui a permis de nourrir sa famille pendant trois mois, et d’économiser 9 000 roupies sur le budget alimentaire. Shadazi a également été en mesure de stocker 60 kg d'oignons pour une utilisation future.

Outre les produits cultivés pour sa famille, Shazadi est même parvenue à vendre certains légumes qu'elle avait cultivés. À la fin de la saison, son foyer avait gagné environ 14 000 roupies grâce au jardin potager.

Les potagers commencent non seulement à se multiplier dans les communautés vulnérables, mais également dans les grandes métropoles. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux sur les balcons, terrasses et vérandas des logements.

Si vous aussi vous souhaitez installer un potager dans votre cour ou votre appartement, vous devez vous poser quelques questions:

•    Quels sont mes objectifs?
•    Combien de personnes est-ce que je veux nourrir? 
•    Quelle quantité de nourriture est-ce que je veux produire?
•    Sur quelle période de temps? et
•    Qu’est-ce que je veux cultiver?

Une fois ces réponses obtenues, vous pouvez commencer!

Si vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à consulter nos récentes publications sur les jardins potagers:

•   Un jardin pour tous (en anglais)
•   Créer et diriger un jardin scolaire - Boîte à outils éducative
•   Promouvoir une alimentation saine à travers l'éducation nutritionnelle et une évolution des habitudes alimentaires: un examen à l'échelle internationale des actions et de leur efficacité (en anglais)


Partagez