FAO.org

Accueil > Faim zéro > detail

Les bananes Fe'i cuites ou crues sont délicieuses et nutritives

Partons dans les îles du Pacifique à la découverte de ce fruit délicieux


17 Feb 2016

Lorsque vous pensez à ce fruit si apprécié, quelle est la première image qui vous vient à l'esprit? Celle d’un aliment énergétique vert ou jaune verdâtre? Ou peut-être celle d’une banane enveloppée dans sa peau d’un jaune parfait? Si tel est le cas, alors il est temps d'élargir votre perspective.

Découvrez la banane Fe'i! Cette culture traditionnelle possède une peau dont les tons vont de l’orange vif au rouge et dont la chair interne est jaune ou orange.

D’où la banane Fe’i est-elle originaire?

Il existe peu d’informations sur les origines des bananes Fe'i, même si plusieurs auteurs ont avancé des hypothèses sur leurs ancêtres sauvages. Les bananes Fe'i seraient originaires de la région de la Nouvelle-Guinée et se seraient propagées vers l'ouest dans tout le Pacifique grâce aux navigateurs. Elles sont largement répandues dans les îles du Pacifique, des îles Moluques à la Nouvelle-Guinée en passant par les îles Marquises. Ce type de banane constituait un aliment de base important à Tahiti, mais il est devenu de plus en plus rare en raison de l'introduction d'autres types de bananes et du passage à la consommation d'aliments importés.

Ce que vous devez savoir

Ce groupe unique de cultivars se distingue par la couleur orange vif des fruits arrivés à maturité et par la couleur de la sève, qui varie du violet foncé au rose (alors que la sève de la plupart des autres variétés est laiteuse ou pratiquement transparente). En outre, les bractées de l'inflorescence des Fe'i sont d'un vert brillant lumineux, en comparaison au rouge mat ou pourpre habituel des autres variétés de bananiers.

Les bananes Fe'i constituent une ressource alimentaire importante dans les îles Marquises et dans les îles de la Société, où elles sont considérées comme un met de choix et constituent donc une denrée essentielle durant les fêtes et autres occasions spéciales. Dans le passé, elles étaient généralement cuisinées et rôties dans un trou avec d'autres denrées alimentaires, mais au début du XXe siècle, il est devenu de plus en plus commun de les faire bouillir dans de l'eau. La chair, même après cuisson, reste très farineuse, même si elle peut être sucrée si on laisse mûrir et ramollir le fruit avant la cuisson. Des scientifiques ont rapporté que la chair sucrée de la variété «Afara» était considérée comme étant de la plus haute qualité et qu’elle était parfois cuisinée pour nourrir les nourrissons au moment du sevrage.

Qualités spéciales

  • La sève rougeâtre-violacée des Fe'i est très reconnaissable et, peut-être en raison de la présence de substances stabilisantes, garde inhabituellement sa couleur même quand elle est exposée à la lumière. Cette sève est utilisée comme encre et comme colorant.
  • Les variétés de banane Fe'i ont tendance à être résistantes à de nombreux ravageurs et maladies et ne nécessitent que peu d'attention.
  • A Tahiti, les pseudo-troncs fraîchement coupés ont une très grande flottabilité et étaient parfois fixés et attachés ensemble pour construire des radeaux de fortune pour traverser les cours d'eau et les lacs intérieurs.
  • La consommation de sa chair a un effet physiologique: elle provoque en effet une décoloration de l’urine de ceux qui en mangent.
  • Les fibres de la nervure centrale des feuilles peuvent être utilisées pour fabriquer des cordes, et sont souvent utilisées pour transporter des régimes de bananes. Les autres parties fibreuses des feuilles peuvent être séchées et tressées en nattes ou en articles similaires.

Valeur nutritionnelle

  • La variété de banane Fe'i dont la couleur est orange foncé, connue également sous le nom de Suria dans l'île de Micronésie de Pohnpei contient environ 200 fois plus de caroténoïdes de provitamine A (7 124 microgrammes pour 100g de banane fraîche) que la variété populaire de banane blanche Cavendish (38 microgrammes pour 100g de banane fraîche).
  • 60g de banane Suria (un peu plus de la moitié de cette petite banane), suffisent à répondre aux besoins quotidiens en vitamine A d’une femme adulte

Les carences en vitamine A (CVA) constituent un problème de santé publique dans de nombreux pays, en particulier chez les personnes qui dépendent de sources végétales pour leur vitamine A. Aidez nous à faire passer le message et à promouvoir la consommation et l'introduction de la banane Fe'i dans d’autres régions tropicales.

Faites-nous parvenir des photos sur notre compte Instagram avec le hashtag #traditionalcrops, #feibanana, ainsi que toute information relative à cette culture.

 

*Références:

Partagez