Nouveau coronavirus (COVID-19)

Synthèses

La pandémie de COVID-19 a un impact non seulement sur le commerce des denrées alimentaires, les chaînes d'approvisionnement et les marchés, mais aussi sur la vie, les moyens d’existence et la nutrition des populations.

Ces notes d’orientation présentent une évaluation qualitative et quantitative des impacts de la pandémie sur ces domaines. 

Elles sont publiées jour après jour. Veuillez consulter fréquemment cette page pour découvrir les dernières notes disponibles.

Pour toute demande des médias liée aux ci-dessous, veuillez contacter [email protected]

Rechercher des dossiers

Sujets
Région
Impact de la covid-19 sur les travailleurs du secteur informel

La pandémie de COVID-19 est un choc majeur pour l’economie et le marché du travail, avec un impact significatif en termes de chômage et de sous-emploi des travailleurs informels. Dans les régions rurales, les moyens d’existence en particulier des travailleurs indépendants et des salariés sont menacés, parce que les chaînes d’approvisionnement et les marchés agroalimentaires sont perturbés à cause des mesures de confinement et des restrictions de mouvement. Les familles pourraient avoir recours à des stratégies de survie négatives telles que la vente d’actifs en catastrophe, l’emprunt auprès de prêteurs non agréés, ou le travail des enfants. Les groupes de travailleurs surreprésentés dans l’économie informelle, notamment les femmes, les jeunes, les enfants, les peuples autochtones et les travailleurs migrants, connaîtront une aggravation de leur précarité. Les mesures de réponse doivent élargir la couverture en matière de protection sociale aux travailleurs informels dans les secteurs agricole et rural, notamment des transferts en espèces ou en nature et la distribution d’aliments. . Des mesures particulières devraient être prises en faveur des travailleuses ayant des responsabilités familiales, des familles susceptibles de recourir au travail des enfants comme stratégie d’adaptation, ainsi que d’autres sous-catégories touchées par la précarité. Des efforts devraient être faits pour maintenir les chaînes d'approvisionnement agricoles et renforcer les liens des producteurs locaux avec les marchés, tout en promouvant le travail décent.

Personne à contacterIleana Grandelis, chargée de programme, et Hitomi Ho responsable de l’emploi des jeunes ruraux

Maintenir une alimentation saine durant la pandémie de COVID-19

La pandémie de COVID-19 bouleverse la vie quotidienne de nombreuses personnes dans le monde entier, mais certains comportements peuvent nous permettre de continuer à mener une vie saine pendant cette période difficile. Avant tout, nous encourageons toutes les personnes à suivre les conseils de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et des gouvernements afin d’éviter d’être infecté par la COVID-19 ou de la transmettre. La distanciation physique et une bonne hygiène sont les meilleurs moyens de se protéger et de protéger les autres.

Une bonne nutrition est très importante avant, pendant et après une infection. Aucun aliment ni complément nutritionnel ne peut empêcher le virus de la COVID-19 de nous infecter, mais une bonne alimentation peut contribuer à renforcer notre système immunitaire. Découvrez les recommandations de la FAO dans ce brief.

Personne de contact:  Fatima Hachem, Fonctionnaire principal, Division de la nutrition et des systèmes alimentaires, FAO

Quelles mesures face au risque que représente la covid-19 pour la chaîne d’approvisionnement alimentaire?

Face à la crise mondiale causée par la pandémie de covid-19, les pays prennent des mesures.

Les rayons des supermarchés restent approvisionnés pour le moment. Mais une crise pandémique prolongée pourrait rapidement mettre à mal les chaînes d’approvisionnement alimentaire, qui sont des réseaux complexes d’interactions entre exploitants, intrants agricoles, usines de transformation, services d’expédition, détaillants et bien d’autres. Les transporteurs signalent déjà des ralentissements dus à la fermeture des ports et des difficultés logistiques pourraient perturber les chaînes d’approvisionnement dans les semaines à venir.

La présente note d’orientation énonce un certain nombre de recommandations concernant les mesures qui pourraient être envisagées pour que les filières d’approvisionnement continuent de fonctionner en cette période de crise.

Personne à contacter: Maximo Torero Cullen, Économiste en chef de la FAO

Protection sociale – Garantir une réaction efficace et une reprise inclusive dans le contexte de la covid-19 en Afrique

La covid-19 soulève des problèmes considérables dans une Afrique rurale déjà très éprouvée. Les répercussions directes grandissantes de la covid-19 touchent la santé, en termes de morbidité et de mortalité, et se traduisent par une saturation rapide des services sanitaires, avec des retombées néfastes sur les problèmes de santé non liés au coronavirus. Mais lAfrique a subi limpact socio-économique de la pandémie avant même que cette dernière ne se propage sur le continent. La chute soudaine de la demande et de la production dans les pays les plus développés économiquement en première ligne de la contagion, à savoir la Chine, les États de lUE et les États-Unis dAmérique, a provoqué une récession mondiale qui sest directement répercutée en Afrique. Dans un contexte de propagation du virus sur le continent, les mesures de confinement telles que la distanciation sociale, la fermeture des écoles, linterdiction des rassemblements et la fermeture des commerces et activités économiques non essentiels peuvent avoir des conséquences désastreuses.

Calendriers culturaux et mesures recommandées durant la pandémie de covid-19 dans la région Afrique

De nombreux pays de la région adoptent déjà les trains de mesures habituellement utilisés en cas de catastrophe naturelle ou de ralentissement de léconomie, afin datténuer les risques dinsécurité alimentaire. Ces mesures consistent notamment à surveiller les prix des denrées alimentaires, à évaluer les stocks alimentaires et, dans certains cas, à encadrer les prix et à constituer des stocks vivriers stratégiques. Des dispositions sont prises pour réduire au maximum les défis logistiques en limitant ou en supprimant les obstacles directs et indirects au commerce ainsi que les coûts de transport. D’autres pays appliquent des restrictions à l’exportation pour garantir les disponibilités locales d’aliments. Enfin, certains pays élargissent les filets de sécurité et les systèmes de protection sociale lorsque les ressources le permettent.

1 2 3 4 5

Partagez