Le Plan d'action de la FAO «Parité hommes-femmes et développement» (2002-2007) reflète l'évolution des perspectives et les nouveaux paradigmes ayant émergé lors des conférences internationales tenues dans les années 90, qui ont vu se dégager un large consensus sur l'approche tenant compte des questions de parité hommes-femmes dans le développement (Environnement et développement, 1992 ; Droits de l'homme, 1993 ; Population et développement, 1994 ; Développement social, 1995 ; Etablissements humains, 1996).

Il constitue également pour la FAO un cadre utile pour donner suite aux recommandations pertinentes de la Déclaration de Beijing et de la Plate-forme d'action de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes tenue en 1995, à l'Article 14 consacré aux femmes rurales de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination contre les femmes, et au document intitulé «Les femmes en l'an 2000 : égalité entre les sexes, développement et paix pour le XXIe siècle», issu de la Session extraordinaire de l'Assemblée générale tenue en juin 2000 (Beijing +5, Examen).

Le Plan reprend et élargit les objectifs énoncés dans la Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire mondiale, ainsi que dans le Plan d'action du Sommet mondial de l'alimentation adopté en 1996, qui souligne clairement, dans chacun de ses sept engagements, l'importance de l'égalité entre hommes et femmes. Il intègre également les résultats de la Consultation de haut niveau sur les femmes rurales et l'information organisée par la FAO à Rome en octobre 1999, notamment la stratégie d'action intitulée «Égalité des chances et sécurité alimentaire - le rôle de l'information».

Enfin, il répond à l'impératif figurant dans la Déclaration des Nations Unies pour le Millénaire, «promouvoir l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes comme moyen efficace de combattre la pauvreté, la faim et la maladie et pour stimuler un développement véritablement durable».


Les appellations employées dans cette publication et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.

Tous droits réservés. Les informations ci-après peuvent être reproduites ou diffusées à des fins éducatives et non commerciales sans autorisation préalable du détenteur des droits d'auteur à condition que la source des informations soit clairement indiquée. Ces informations ne peuvent toutefois pas être reproduites pour la revente ou d'autres fins commerciales sans l'autorisation écrite du détenteur des droits d'auteur. Les demandes d'autorisation devront être adressées au Chef du Service des publications et du multimédia, Division de l'information, FAO, Viale delle Terme di Caracalla, 00100 Rome, Italie ou, par courrier électronique, à [email protected]

FAO 2003