CCP: TE 99/7





COMITÉ DES PRODUITS

GROUPE INTERGOUVERNEMENTAL SUR LE THÉ

Treizième session

Ottawa (Canada), 27-29 septembre 1999

CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES BOISSONS



Table des matiļæ½res


I. INTRODUCTION

1. En examinant les fonctions des groupes intergouvernementaux (GIG), à sa soixante-deuxième session en janvier 1999, le Comité des produits (CP) a fait diverses propositions visant à améliorer leur travail par une collaboration directe plus étroite avec les Etats Membres, notamment dans le cadre de réunions hors siège sur une base sélective et en renforçant la participation du secteur privé. Le Comité a approuvé la tenue de réunions conjointes des GIG apparentés pour examiner les questions d'intérêt commun. Il a également demandé que l'on s'efforce d'organiser, à titre expérimental, une ou plusieurs conférences ad hoc traitant de produits apparentés ayant une importance pour la production et le commerce agricoles mondiaux, étant entendu que ces conférences se substitueraient aux sessions ordinaires des GIG prévues durant un exercice biennal. En réponse à la demande du Comité des produits, la proposition suivante visant une conférence internationale sur les boissons tropicales (café, cacao et thé) est soumise au Groupe pour examen, étant donné que ces produits remplissent les critères fixés par le Comité.

II. PROPOSITION

2. Il est proposé d'organiser une conférence internationale sur les boissons immédiatement après la quatorzième session du Groupe intergouvernemental sur le thé. Ces trois journées pourraient se dérouler comme suit:

Première journée - Quatorzième session du GIG sur le thé

Deuxième et troisième journées - Conférence internationale sur les boissons

3. Des entretiens préliminaires ont été engagés avec plusieurs représentants du secteur privé et d'organismes internationaux de produits tels que l'Organisation internationale du café, l'Organisation internationale du cacao et l'Office international de la vigne et du vin qui se sont généralement déclarés vivement favorables à l'idée de cette conférence. Le Groupe est donc invité à examiner la proposition d'organiser une conférence internationale sur les boissons et à statuer sur la nature et la portée de cette réunion en tenant compte des aspects énoncés ci-dessous.

III. DÉCISIONS

  1. Convient-il d'organiser une conférence immédiatement après la prochaine session du GIG sur le thé?
  2. S'il est décidé d'organiser cette conférence, le Groupe doit en choisir les dates: à la fin de l'an 2000 (décembre) ou au début de 2001 (janvier/février).
  3. Etant donné que le Comité des produits a demandé que ces conférences traitent de produits apparentés présentant une importance pour la production et le commerce agricoles mondiaux, le Groupe est invité à indiquer les produits qui seront examinés par la conférence.
  4. Le Groupe devra également décider du lieu de la conférence. Des propositions ont été faites concernant Rome (Siège de la FAO) et Londres (Organisation internationale du café).
  5. Le Groupe doit définir clairement le rôle du secteur privé. Une contribution pourra être demandée au secteur privé si les projections concernant les coûts font apparaître un besoin de financement supplémentaire. Une autre solution serait de trouver un parrainage.
  6. Le Groupe est invité à proposer des thèmes qui seront examinés à la conférence. Un thème important pourrait être le rapport entre la consommation des différentes boissons (complémentarité, substituabilité, etc.). Les autres thèmes proposés pour les entretiens préliminaire incluent ce qui suit:
  7. Orateurs proposés
  8. Un Comité directeur doit-il aider le Secrétariat à organiser cette conférence?
  9. Autres questions que le Groupe souhaiterait aborder concernant la tenue d'une conférence internationale sur les boissons.