FAO index page AG index page
imprimer | retour au site
photo

Targeted research effort on African swine fever (ASFORCE)

 

ASFORCE est un projet de recherche financé par le 7e programme-cadre (FP7) de la Commission européenne. Initié en 2012 pour une période de trois ans, le projet ASFORCE est constitué d’un consortium de 18 partenaires européens et russes répartis dans 8 pays. Ce projet a pour but  l’établissement d’une stratégie de surveillance et de lutte contre la Peste Porcine Africaine (PPA) en Europe. La maladie, qui sévit de plus en plus en Afrique sub-saharienne, s'est récemment propagée à l’Europe de l'Est où elle est désormais présente dans trois États membres de l'UE. Le projet ASFORCE («Targeted research effort on African swine fever») met au point des stratégies de prévention et de contrôle afin de minimiser son impact dans les pays infectés, et de réduire les risques d’introduction du virus dans les Etats actuellement indemnes. ASFORCE fournira aux vétérinaires, aux éleveurs de porcs, aux chasseurs et aux décideurs politiques des informations sur la surveillance et le contrôle, des données permettant d’identifier les facteurs de risque et des stratégies de conception de vaccins.


La peste porcine africaine est une maladie virale hémorragique très contagieuse chez les porcs, dont le taux de létalité peut atteindre jusqu'à 100 % chez le porc domestique. La maladie a un impact négatif sur la productivité des porcs car elle entraine une réduction de la quantité et de la qualité de la viande et  des produits dérivés, menaçant ainsi la sécurité alimentaire. Ceci affecte non seulement les moyens de subsistance des producteurs mais aussi les autres acteurs de la filière porcine, entrainant des conséquences socio-économiques immédiates sur le commerce international. Tout pays ayant un secteur porcin est à risque de la PPA. La présence de la PPA dans un pays ou une communauté économique exportatrice peut entrainer des pertes financières très conséquentes. 


Actuellement, la PPA est endémique en Afrique sub-saharienne, sur l'île méditerranéenne Italienne de la Sardaigne, et dans certaines parties du Caucase et de l'Europe de l'Est. Elle a un fort potentiel de propagation au-delà des frontières, illustrée notamment lors de son apparition dans le Caucase en 2007 et de son avancée progressive à travers la Fédération de Russie et en Europe de l'Est, où elle s’est déjà établie de façon endémique dans certaines régions attirant ainsi l’attention particulière de certains gouvernements et des organisations internationales. Afin d'éviter des épidémies coûteuses, et en considérant le risque d’introduction et de propagation de la PPA via le mouvement de porcs (légal ou illégal), le projet ASFORCE a été élaboré afin de renforcer les stratégies de lutte contre la PPA et empêcher ainsi sa propagation.