Maria Helena Semedo

Titre: Directrice générale adjointe

Biographie

Maria Helena Semedo, Directrice générale adjointe, est une économiste et femme politique caboverdienne. Éminente spécialiste des questions de développement à l’échelle mondiale, elle a travaillé plus de trente ans dans le service public.

Au cours des dix dernières années, la FAO a contribué à faire évoluer la vision de l’agriculture, désormais considérée comme une solution de plein droit face aux nouvelles problématiques mondiales de plus en plus complexes, qu’il s’agisse de la transformation des systèmes alimentaires ou de la lutte contre le changement climatique.

Soucieuse d’atteindre les résultats fixés, Mme Semedo favorise une approche intégrée et plurielle, qui se traduit par une intensification de la coopération intersectorielle et le renforcement des partenariats stratégiques. La FAO jouit ainsi d’un meilleur positionnement qui lui permet de faire progresser la transition vers une alimentation et une agriculture durables. Au sein de l’équipe de direction centrale, Mme Semedo œuvre à la mise au point d’initiatives qui auront des effets déterminants, telles que le Programme d’action de la FAO en faveur des villes vertes et la stratégie de l’Organisation visant à intégrer la biodiversité dans les différents secteurs de l’agriculture, encourageant les dialogues multipartites qui tirent le meilleur parti possible des 75 années de spécialisation et d’expérience techniques de la FAO, de son influence mondiale et de ses approches novatrices, de façon à contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable.

Avant d’occuper son poste actuel en 2013, Mme Semedo a acquis une expérience précieuse de l’Afrique qui lui a permis de mieux connaître le continent, d’abord en tant que Représentante de la FAO au Niger (2003-2008), puis comme Représentante régionale adjointe pour l’Afrique et Coordinatrice sous-régionale pour l’Afrique de l’Ouest (2008-2009) et enfin en tant que Représentante régionale pour l’Afrique (2009-2013). Avant de lancer sa carrière internationale, elle avait travaillé comme économiste auprès du Ministère de la planification et de la coopération de Cabo Verde puis comme Secrétaire d’État chargée des pêches. En 1993, elle devenait la première femme caboverdienne à la tête d’un ministère en étant nommée Ministre des pêches, de l’agriculture et des affaires rurales. Ministre du tourisme, des transports et des affaires marines de 1995 à 1998, elle avait ensuite été élue au Parlement, conservant son siège jusqu’en 2003.

Distinctions et prix

Novembre 2019:

Elle reçoit le Prix de la Fondation - Crans Montana Forum

Décembre 2018:

Le Gouvernement du Brésil lui décerne le titre honorifique de l’Ordre de Rio Branco

L’Universidade Aberta de Lisbonne lui remet un doctorat honoris causa pour son travail en faveur du développement durable dans le monde

Mars 2018:

Elle est nommée «Femme de l’Année» à la Journée des Femmes diplomates 2018, au Portugal

Mai 2008:

Elle est distinguée par l’Ordre du Niger pour les précieux services qu’elle a rendus dans le secteur de l’agriculture

Discours et Textes

Aucun résultat trouvé.

Nouvelles

Aucun résultat trouvé.