Fonds fiduciaire africain de solidarité

La FAO et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique conviennent d'intensifier leurs efforts pour le succès et la promotion du Fonds fiduciaire africain de solidarité

09/02/2020

Une délégation menée par le Sous-Directeur général de la FAO chargé du Département de l’agriculture et de la protection des consommateurs, Bukar Tijani, a rencontré les responsables de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) afin d’envisager de nouveaux domaines de collaboration et de partenariat. L'équipe de la BADEA était conduite par son Directeur général, Sidi Ould Tah. Des représentants de la FAO issus de la Division mobilisation des ressources, de la Division de la production et de la santé animales ainsi que des membres de l’Équipe chargée de la gestion du programme Systèmes alimentaires accompagnaient M. Tijani.

Après un échange sur les récentes évolutions, la FAO et la BADEA ont identifié et exploité les initiatives conjointes actuelles prometteuses et ont jeté les bases pour de nouveaux plans de partenariat à long terme. Les discussions ont porté sur des engagements confirmés, notamment des études d’évaluation en vue d’importants investissements (qui pourraient atteindre des centaines de millions d’USD) dans la chaîne de valeur du coton au Mali, et sur l'extension au Niger, au Mali et au Burkina Faso d'un actuel projet pilote d'élevage.

Les deux parties ont également discuté de l'appui de la BADEA au Fonds fiduciaire africain de solidarité (ASTF), notamment de la perspective d'une contribution directe sous forme de subventions, d'un fonds fiduciaire unilatéral et d'investissements dans les États. La BADEA a également accepté de cofinancer l'organisation de la prochaine table ronde d'appel à contribution de l'ASTF qui se tiendra à Luanda (Angola) en septembre 2020.

Un autre résultat majeur de cette rencontre a été l’obtention d’un consensus sur la signature prochaine d’un nouveau protocole d'accord, à une date à déterminer par les directeurs généraux des deux organisations.

À propos de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique

La BADEA a été créée suite à la résolution du Sixième Sommet des Chefs d’États arabes qui s’est tenu à Alger le 28 novembre 1973. La nouvelle stratégie de la BADEA (2020-2030) concentre ses investissements sur quatre secteurs: 1) les infrastructures; 2) le secteur privé et le commerce; 3) le développement des chaînes de valeur; 4) le développement des petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des jeunes et des femmes.

Partagez