Africa Solidarity Trust Fund

Élargir les possibilités d’emploi des jeunes dans les chaînes de valeur de l’aquaculture et du manioc en Afrique de l’Ouest - GCP/RAF/254/MUL

15/02/2021

Le chômage et le sous-emploi des jeunes sont des thèmes incontournables en Afrique de l’Ouest, au vu de leurs répercussions majeures sur la croissance socio-économique, la paix et la stabilité dans la région. C’est pourquoi la création et la promotion d’emplois durables pour les jeunes ruraux, hommes et femmes, sont des éléments fondamentaux d’un programme de développement. Il était estimé lors de la conception du projet que la moitié de la population africaine avait moins de 25 ans et que 11 millions de jeunes Africains rejoignaient le marché du travail chaque année. L’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine a d’ailleurs déclaré la décennie 2009-2018 «Décennie pour le développement de la jeunesse en Afrique» afin d’encourager les pays à prendre des initiatives politiques en faveur de la création d’emplois pour les jeunes. À court et moyen terme, les activités liées à l’agriculture ont été identifiées comme le moyen le plus immédiat de générer des revenus pour un grand nombre de jeunes en Afrique. En effet, il est démontré que dans les pays où les gouvernements accordent une grande importance à l’agriculture, les jeunes sont plus enclins à considérer ce secteur comme une option avantageuse pour leur avenir. Le projet a donc été conçu pour promouvoir les possibilités d’emploi dans le secteur agro-alimentaire le long des chaînes de valeur de l’aquaculture et du manioc dans les pays participants.

Share this page