Bureau régional de la FAO pour l'Afrique

La FAO et la CEDEAO s’engagent pour le renforcement des chaines de valeur d’aliments du bétail à travers le Plan régional d’action et d’investissement pour l’alimentation animale en Afrique de l’Ouest et au Sahel

Lundi 27 novembre 2023, à Abuja. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le ministère de l'Agriculture, de l'Environnement et de la Pêche (MAEP) ont organisé conjointement la table ronde des partenaires pour le financement du plan d'investissement alimentation animale dans le cadre du lancement du Plan d’action et plan d’investissement pour l’alimentation animale en Afrique de l’Ouest et du Sahel pour la période 2023-2027. Cet événement a été l'occasion de présenter les domaines d’interventions prioritaires et de poser les bases pour une appropriation par les parties prenantes du plan d’action et plan d’investissement pour renforcer la croissance du secteur de l’alimentation animale dans la région tout en s’attaquant aux causes sous-jacentes de la vulnérabilité des populations d’éleveurs. La table ronde qui marque le début de cette initiative visant à améliorer de manière durable la développement de la filière et l’insécurité en aliments de bétails ,s'est tenu en présence de Dr. Alain SY Traore, Directeur de l’Agriculture et Développement Rurale de la CEDEAO, de Dr. Robert Guei, Coordonnateur Sous-Régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest, de M. Xavier Muron, le président du groupe des donateurs de l'ECOWAP, ainsi que d’autres partenaires techniques et financiers et des investisseurs potentiels nationaux et internationaux, divers membres d'organisations de la société civile, des secteurs public et privé.

Le Plan d’action et plan d’investissement pour l’alimentation animale en Afrique de l’Ouest et du Sahel a été validée en septembre 2023 par toutes les parties prenantes au niveau national et régional. Son élaboration a nécessité un processus consultatif et participatif avec un large éventail de parties prenantes des secteurs public et privé, notamment des décideurs politiques, des commerçants, des organisations d’éleveurs et d’agriculteurs, la société civile, des organisations non gouvernementales et des partenaires au développement. Le plan d’action et le plan d’investissement assurera une utilisation optimale des ressources alimentaires disponibles afin d'augmenter l'offre et la qualité des produits animaux, et de maximiser les avantages économiques et sociaux du sous-secteur de l'élevage à travers les quatre domaines d’intervention prioritaires à savoir i) l’amélioration de l’accessibilité et de l’utilisation durable des ressources fourragères de qualité, ii) le renforcement des capacités de production et d’utilisation des aliments concentrés pour animaux d’élevage, iii) la promotion du commerce intrarégional de matières premières et d’aliments pour animaux d’élevage, et iv) la création d’un environnement favorable au développement du secteur de l’alimentation animale. En vue de l’opérationnalisation du Plan d’action régional, le présent plan constitue le premier Plan d’investissement quinquennal pour le développement du secteur de l’alimentation animale (2023-2027). Il est défini comme étant le cadre de référence pour la planification et la coordination stratégique du secteur de l’alimentation animale en Afrique de l’Ouest. L'implication inclusive de tous les acteurs concernés et parties prenantes permettra aux Etats membre de la CEDEAO et à la FAO de concrétiser cette initiative. Selon le Coordonnateur Sous-Régional du Bureau de la FAO en Afrique de l’Ouest ; “des évaluations précises de l'offre et de la demande actuelles et futures d'aliments pour animaux sont nécessaires pour l'élaboration et la mise en œuvre de politiques sur l'utilisation des ressources en aliments pour animaux et en fourrage afin de contribuer a une croissance durable des secteurs de l'élevage, conformément aux programmes régionaux et nationaux d'investissement agricole“.

La FAO et la CEDEAO ses partenaires doivent poursuivre la mobilisation en faveur d’efforts coordonnés en faveur d’investissements adéquats et d’une action collective dans les domaines prioritaires clés du plan d’action et d’investissement régional afin de relever les défis persistants lies à l’insécurité alimentaire et fourragère dans la région. “Le plan a été techniquement validé en même temps que la stratégie régionale pour le développement des élevages et la sécurisation des systèmes pastoraux et les deux documents feront très prochainement l’objet d’une validation politique par les ministres de la CEDEAO. Ils constitueront alors le cadre de référence pour la planification et la coordination stratégique des interventions dans le secteur de l’alimentation animale la région a déclaré Dr. Alain SY Traore, Directeur de l’Agriculture et Développement Rurale de la CEDEAO à la clôture de la table ronde des partenaires pour le financement du plan d'investissement alimentation animale dans le cadre du lancement du Plan d’action et plan d’investissement pour l’alimentation animale en Afrique de l’Ouest et du Sahel.