Plateforme des connaissances sur l'agroécologie

Économie circulaire et solidaire: L’économie circulaire et solidaire, qui rétablit le lien entre les producteurs et les consommateurs, fournit des solutions novatrices pour vivre compte tenu des limites de notre planète

L’agroécologie vise à rétablir le lien entre les producteurs et les consommateurs grâce à une économie circulaire ou à une économie solidaire qui accorde la priorité aux marchés locaux et favorise le développement économique local en créant des cercles vertueux. Les approches agroécologiques promeuvent des solutions justes en fonction des besoins, des ressources et des capacités locaux, ce qui permet l’apparition de marchés plus équitables et plus durables.

Le renforcement des circuits alimentaires courts peut augmenter les revenus des producteurs tout en maintenant des prix justes pour les consommateurs. Il s’agit de nouveaux marchés novateurs  mais aussi de marchés territoriaux traditionnels, sur lesquels la plupart des petits exploitants commercialisent leurs produits.

Les innovations sociales et institutionnelles jouent un rôle crucial en ce qu’elles encouragent la production et la consommation de denrées issues de l’agroécologie. Parmi les innovations qui ont contribué à mettre en relation producteurs et consommateurs, citons les programmes participatifs de garantie, les marchés de producteurs locaux, l’étiquetage fondé sur les dénominations d’origine, l’agriculture soutenue par la communauté et le commerce électronique. Ces marchés novateurs répondent à une demande croissante des consommateurs, qui souhaitent s’alimenter plus sainement.

Repenser les systèmes alimentaires en s’appuyant sur les principes de l’économie circulaire peut aider à s’attaquer au problème mondial qu’est le gaspillage de nourriture en raccourcissant les chaînes de valeur alimentaires et en les rendant plus efficientes du point de vue de l’utilisation des ressources. Actuellement, les pertes et le gaspillage concernent un tiers des aliments produits, qui ne contribuent donc pas à la sécurité alimentaire ni à la nutrition, ce qui ne fait que renforcer la pression sur les ressources naturelles.

L’énergie utilisée pour produire des aliments perdus ou gaspillés représente environ 10 pour cent de la consommation énergétique mondiale et l’empreinte du gaspillage de nourriture équivaut à 3,5 gigatonnes de dioxyde de carbone par an, sous la forme d’émissions de gaz à effet de serre.

Database

The Map of Agroecology Knowledge and Practice is a technological platform that allows the mapping and exchange of Agroecological experiences in order to bring people (in every nook and cranny, from the countryside to the city), to strengthen, and create new networks of collaboration that enhance the sharing of real...
Site web
2019
La crise climatique et les pratiques agricoles destructrices mettent à mal la capacité des agriculteurs africains à produire des aliments sains en quantité suffisante. Les pluies saisonnières dont dépendent les agriculteurs ne se matérialisent plus ou tombent sous forme de fortes tempêtes qui emportent les sols et les semences. Ce livre...
Kenya - Senegal - Togo - Uganda - United Republic of Tanzania - Zimbabwe
Livre
2021
Networked Agroecology is a system of information on initiatives in Agroecology. It consists of three interconnected databases: the Experiences, the Research Bank and the Contact Bank (personal and institutional). Database queries and entries can be made freely by system visitors. The following organizations are responsible for managing the databases: • National Articulation...
Site web
2019
Les pollinisateurs sont essentiels à la production de fruits, de légumes, d'oléagineux et de fourrage, ainsi qu'à la production de semences pour de nombreuses cultures de racines et de fibres. En plus d'être essentiels à la sécurité et à la qualité de l'alimentation, les pollinisateurs contribuent à la production de...
Note d’orientation
2022