Plateforme des connaissances sur l'agroécologie

Gouvernance responsable: une alimentation et une agriculture durables nécessitent des mécanismes de gouvernance responsables et efficaces à différents niveaux (local, national et mondial)

L’agroécologie appelle à une gouvernance responsable et efficace qui facilite la transition vers des systèmes alimentaires et agricoles durables. Des mécanismes de gouvernance transparents, responsables et inclusifs sont nécessaires pour créer un environnement porteur, qui aide les producteurs à transformer leurs systèmes sur la base des notions et des pratiques agroécologiques.

Parmi les exemples de réussite, citons les repas scolaires et les programmes axés sur les achats, la réglementation des marchés permettant un marquage différencié des produits issus de l’agroécologie et les subventions et autres mesures d’incitation à l’appui des services écosystémiques.

La gouvernance des terres et des autres ressources naturelles est un excellent exemple. La majorité des populations pauvres et vulnérables du monde ont des moyens d’existence fortement tributaires de la biodiversité terrestre et aquatique et des services écosystémiques, et ne disposent donc pas d’un accès assuré à ces ressources. L’agroécologie repose sur un accès équitable aux terres et aux autres ressources naturelles, ce qui est essentiel à la justice sociale mais aussi important pour encourager les investissements à long terme qui sont nécessaires pour préserver les sols, la biodiversité et les services écosystémiques.

Des mécanismes de gouvernance responsables à différents niveaux constituent la meilleure solution à l’appui de l’agroécologie. De nombreux pays ont déjà élaboré une législation, des politiques et des programmes nationaux qui récompensent une gestion agricole améliorant la biodiversité et la fourniture de services écosystémiques.

La gouvernance à l’échelon des territoires, des paysages et des communautés, notamment les modèles de gouvernance traditionnels et coutumiers, est extrêmement importante pour encourager la coopération entre les parties prenantes et maximiser les synergies, tout en limitant ou en gérant les compromis.

Database

The emerging food sovereignty paradigm offers a viable alternative for food, farming and well−being in terraced landscapes and the territories they are embedded in. This paper first defines ‘food sovereignty’ and briefly describes the origins and history of this policy framework for food and agriculture. The second part of this...
article de journal
2018
Le 23 novembre 2021, le Forum des politiques alimentaires pour le changement a organisé une table ronde en collaboration avec l'Alliance pour l'agroécologie en Afrique de l'Ouest (3AO), le Conseil national de l'agriculture biologique (CNABio) du Burkina Faso et le Centre écologique Albert Schweitzer Suisse (CEAS). L'objectif était de réunir...
Burkina Faso
Article
2021
For many years, La Vía Campesina and GRAIN have been telling the world about how the agroindustrial food system causes half of all greenhouse gas emissions. But the world's governments are refusing to face these problems head on, and the Paris Summit in December is approaching without any effective commitment...
vidéo
2015
Inspiré par la résistance historique des femmes dans les zones rurales, un nouveau guide est lancé pour soutenir des politiques alimentaires féministes transformatrices. Plutôt que de renforcer les rôles sexospécifiques qui confinent les femmes à des tâches de travail social et reproductif (portant la seule responsabilité de « cuisiner »,...
Directives
2020
Le 23 novembre 2021, le Forum des politiques alimentaires pour le changement a organisé une table ronde en collaboration avec l'Alliance pour l'agroécologie en Afrique de l'Ouest (3AO), le Conseil national de l'agriculture biologique (CNABio) du Burkina Faso et le Centre écologique Albert Schweitzer Suisse (CEAS). L'objectif était de réunir...
Burkina Faso
Article
2021
« Précédente 1 2 3 4 5 ... 111