AGROVOC et la plateforme MEL : normalisation des métadonnées et conformité aux principes FAIR

FAO/Nadine Azzu

A use case by ICARDA-MEL

Le Centre international de recherche agricole dans les zones arides (ICARDA) - International Center for Agricultural Research in the Dry Areas - est une organisation internationale menant des recherches au service du développement et offrant des solutions novatrices, fondées sur des données scientifiques, aux pays situés dans l’ensemble des zones arides autres que tropicales. Le Centre fait partie de l’Organisation du système CGIAR(MEL) pour planifier, gérer, suivre, évaluer et partager ses activités et ses résultats et en rendre compte. Cette plateforme, qui intègre les programmes, projets et organisations dans un cadre commun et offre un espace de collaboration, permet aux usagers de collecter, de visualiser et d’utiliser les données pour mieux alimenter la prise de décision et assurer la redevabilité et la transparence pour les investissements de recherche-développement.

L’équipe de Suivi, évaluation et apprentissage d’ICARDA a produit une vidéo montrant comment les équipes utilisent la plateforme pour exercer le plus d’effets, en gérant, suivant et évaluant les performances pour permettre des décisions mieux alimentées en informations et de meilleurs résultats. Pour s’acquitter pleinement de sa mission, qui est de rendre les moyens d’existence plus résilients dans les zones arides, ICARDA est attaché à la gestion des connaissances en libre accès, cherchant à assurer à ses collaborateurs l’accès aux ensembles de données et aux outils, protégeant la propriété intellectuelle, ouvrant le plus possible l’accès à la recherche, développant les capacités de gestion des connaissances et les institutions, améliorant les connaissances scientifiques et exerçant plus d’effets.

Depuis les débuts d’ICARDA, le Centre et la FAO collaborent sur certains squi est le plus grand réseau de recherche agricole à fonds publics du monde. Avec d’autres programmes, projets et organisations, ICARDA se sert de la plateforme en ligne Monitoring, Evaluation and Learning [Suivi, évaluation et apprentissage] ujets : agriculture, sécurité alimentaire, gestion des connaissances, échange de données. Les termes et concepts d’AGROVOC sont référencés dans la plupart des rapports officiels du Centre ; cette coopération fructueuse s’est élargie en 2018-2019 avec l’introduction de l’interopérabilité entre MEL et AGROVOC, le thésaurus d’AGROVOC ayant été mis en service dans MEL pour offrir un accès aisé à ses données de vocabulaire.

Cas d’utilisation basé sur un ou plusieurs systèmes d’information ou cas d’utilisation concrète
 

Une composante importante de MEL est la conservation d’ensembles de données et de documents parallèlement à la présence de métadonnées complète pour chaque objet conservé. La plateforme MEL utilise désormais AGROVOC pour décrire notamment les profils d’utilisateurs, les blogs, les récits de résultats, les objets tels qu’articles de revues, rapports de recherche ou activités de développement des capacités. Chaque auteur peut choisir d’avance des mots-clefs existants ou en créer de spéciaux, l’utilisation des mots-clefs d’AGROVOC étant hautement recommandée. La figure 1 illustre l’utilisation d’AGROVOC comme « Liste de contrôle » dans MEL.
 

 


Figure 1 : Utilisation d’AGROVOC comme « Liste de contrôle » dans plusieurs domaines. 
Source : ICARDA, 2021

Comment les mots-clefs sont-ils collectés depuis MEL ?
 

Les mots-clefs sont collectés à différents endroits de MEL, depuis la fiche d’une publication jusqu’aux innovations, aux récits de résultats et aux ensembles de données, entre autres. 

L’utilisateur a la possibilité d’ajouter, voir figure 2 :

  1. Un nouveau mot-clef qui sera sauvegardé dans la base de données de MEL ;
  2. Un mot-clef correspondant avec AGROVOC ;
  3. Un mot-clef qui existe déjà dans la base de données de MEL.

 


Figure 2 : Options offertes à l’utilisateur de MEL, montrant la manière dont sont collectés les mots-clefs. Source : ICARDA, 2021

 

Les équipes de gestion des connaissances et des données ont pour attribution d’examiner et de mettre à jour la section des mots-clefs, en incluant autant de références à AGROVOC que possible. La méthode est novatrice en ce qu’elle consiste non seulement à insérer les mots-clefs d’AGROVOC dans MEL et les plateformes connexes, mais aussi à se connecter à AGROVOC en temps réel suivant les mises à jour mensuelles. On a ainsi la possibilité d’une synchronisation continue entre AGROVOC, MEL et des dépôts extérieurs (comme DSPACE, DATAVERSE…) et une meilleure interopérabilité, permettant une utilisation plus large des données entre organisations, conformément aux principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable and Reusable = trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables). La plateforme MEL passe automatiquement en revue tous les mois tous les mots-clefs qui n’étaient pas auparavant reconnus par AGROVOC, et les apparie aux nouveaux concepts ou termes fournis par AGROVOC, voir figure 3.
 
Les nuages de mots montrent les mots-clefs AGROVOC les plus utilisés qui sont utilisés dans MELSpace et MELData, voir figure 4.


Figure 3 : Mots-clefs servant à publier les objets de MEL dans a) (MELSpace) et b) (MELData). Source : ICARDA, 2021
 

Figure 4 : Nuages de mots avec les mots-clefs AGROVOC les plus utilisés de MELSpace et MELData. Source : ICARDA, 2021

Tous les mots-clefs utilisés dans MEL sont recensés dans une section spécifique et la plateforme MEL, intitulée « Keywords Intelligence » [Renseignements sur les mots-clefs], où l’on peut suivre la fréquence des mots-clefs et vérifier dans quel contexte ils sont utilisés, voir figure 5. L’équipe responsable de MEL contribue activement au thésaurus d’AGROVOC soit en soumettant directement des concepts courants et importants provenant de scientifiques, soit par des activités entraînant la soumission de mots-clefs appartenant à un domaine particulier. L’équipe travaille à l’heure actuelle en vue de soumettre des concepts et des termes liés au domaine de l’élevage [site en anglais] provenant du CGIAR Research Program on Livestock [voir en français ilristrategy_summaryFrench.pdf;sequence=4], en choisissant des mots-clefs qui se trouvent dans MEL mais ne correspondent pas avec AGROVOC.


Figure 5 : La page Keywords Intelligence [Renseignements sur les mots-clefs] de MEL. ​Source : ICARDA, 2021

 

Avantages de l’utilisation d’AGROVOC
 

Tant AGROVOC que MEL collaborent conformément à la nouvelle politique CGIAR Open and FAIR Data Assets (OFDA), qui promeut les données les plus ouvertes et les plus fidèles aux principes FAIR que possible. AGROVOC étant conforme aux principes FAIR [en anglais], l’utilisation du thésaurus enrichit et renforce l’alignement de MEL sur les principes FAIR pour nombre de produits scientifiques différents.
 
AGROVOC, par son interface de programmation d’applications (Application Programming Interface - API), offre un accès rapide et aisé à ses données. L’utilisation de mots-clefs d’AGROVOC lors de la publication d’ensembles de données aide à normaliser les métadonnées de MEL en réduisant l’utilisation de mots-clefs spéciaux. Pour l’archivage, il y a là un avantage, car on peut identifier les ensembles de données liés à des sujets analogues. Du fait que les ensembles de données de MEL comprennent souvent des termes locaux en différentes langues, l’appariement des mots-clefs avec des ensembles de données d’AGROVOC accroît la valeur des données, car on en obtient immédiatement la traduction en langues multiples. La normalisation et l’interconnexion entre ensembles de données rendent les données mieux trouvables. De même, pour les articles de revues et la littérature grise, l’utilisation des mots-clefs d’AGROVOC renforce les principes FAIR ; les connaissances et les données scientifiques, en particulier, sont plus faciles à trouver.