Un cas d’utilisation: la Bibliothèque scientifique agricole centrale (CSAL)

FAO/Vasily Maksimov

A use case by the Central Scientific Agricultural Library

La Bibliothèque scientifique agricole centrale, située à Moscou (Fédération de Russie) est l’institution scientifique habilitée chargée de mettre au point et d’actualiser le soutien linguistique national pour toute la recherche agricole en Russie. De 2007 à 2010, les scientifiques de la Bibliothèque ont traduit quelque 33 000 concepts d’AGROVOC en russe. C’est à partir de ce travail qu’a été publiée en 2010 la première version russe d’AGROVOC. Il n’y avait malheureusement eu à l’époque que 26 000 concepts publiés. Depuis 2018, la coopération entre la FAO et la Bibliothèque a été activement poursuivie.

La Bibliothèque a révisé les concepts anciens et rectifié quelques appariements erronés, et a traduit et proposé de nouveaux concepts pour AGROVOC. À l’heure actuelle, la version russe d’AGROVOC contient environ 36 000 termes préférés et environ 8 000 termes de remplacement.
Un autre thésaurus, le Thésaurus de recherche d’information sur l’agriculture et l’alimentation (en russe) sert à indexer le flux de publications nationales. Les concepts et la hiérarchie d’AGROVOC sont consultés à chaque actualisation.

En sa qualité de centre national pour AGRIS, la Bibliothèque utilise régulièrement AGROVOC pour indexer les fiches AGRIS. La phase la plus récente d’AGROVOC donne la possibilité d’indexer avec plus d’exactitude. Nous voyons dans AGROVOC un outil de référence fort utile pour la traduction de tout texte agricole du russe en anglais, mais aussi le plus vaste portail d’information et de sémantique concernant l’agriculture. Nous nous efforçons donc par tous les moyens de diffuser des informations sur AGROVOC et sur les avantages qu’il y a à l’utiliser.

AGROVOC nous aide à indexer avec précision les fiches et à indiquer l’affiliation des chercheurs à notre pays. La recherche d’information dans la base AGRIS à l’aide des concepts d’AGROVOC nous aide à suivre le niveau d’intérêt des chercheurs dans différents domaines scientifiques. Nous pouvons ainsi mettre à jour les problèmes les plus prometteurs et les plus aigus des sciences agricoles modernes, et constituer une vaste base pour la recherche bibliométrique et analytique. La participation à AGROVOC est un stimulant pour notre propre activité, notamment pour l’acquisition et l’analyse terminologiques et la diffusion des connaissances.