Bâtir la génération #FaimZéro

Bonjour de Asamanech, Asmelash en Ethiopie!

J’aime l’école pour deux raisons: parce que j’apprends toujours de nouvelles choses et que je mange avec mes amis.

Avez-vous jamais essayé de vous concentrer pour lire et écrire quand votre estomac gargouille ? Moi, oui, et ce n’est franchement pas marrant. Mes camarades manquent beaucoup de cours, certains ont même abandonné l’école parce qu’ils étaient trop affamés pour pouvoir se concentrer. Maintenant que nous sommes rassasiés, nous nous concentrons beaucoup mieux sur nos leçons. Notre enseignant Gatso Besah est très content du nouveau programme d’alimentation scolaire qui offre des repas aux élèves des familles pauvres. En achetant la nourriture auprès des agriculteurs locaux, cela permet de sortir de la pauvreté encore plus de gens dans mon pays. Tout cela est possible avec l’aide de la FAO. La FAO donne aux agriculteurs locaux des semences et des outils et leur montre comment réduire les pertes dues aux mauvaises conditions de stockage, au soleil ou aux insectes.

Elle aide aussi les paysans à vendre leurs produits au marché et collabore étroitement avec le Programme alimentaire mondial (PAM) qui supervise les projets d’alimentation scolaire. Nous avons appris que le programme a eu in grand succès au Brésil, où des millions de personnes ont vaincu la pauvreté et la faim grâce à l’initiative du gouvernement “Fome Zero” (Faim Zéro). Ma famille et moi sommes très heureux de faire partie du programme. Quand, en classe, nous nous mettons tous à chanter avec notre enseignant, j’entrevois un avenir plusbrillant.