Principales étapes et réalisations

2021

La Commission demande une étude sur la façon dont l’information de séquençage numérique est générée, stockée, extraite et utilisée à des fins de recherche-développement. Elle demande également à la FAO d’organiser, entre les sessions, un atelier sur cette information. L’atelier doit avoir pour but de sensibiliser les parties prenantes concernées au rôle de l’information de séquençage numérique dans la conservation et l’utilisation durable des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture et dans le partage des avantages qui en découlent, et d’examiner quelques-uns des défis à relever pour accéder à cette information et en faire pleinement usage.

2019

La Commission, à sa dix-septième session ordinaire, reconnaît qu’il est nécessaire d’examiner plus avant la notion d’information de séquençage numérique intéressant les ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture (RGAA). Elle convient de se pencher, à sa session suivante, sur les possibilités d’innovation qu’offre cette information, sur les enjeux liés aux moyens d’y accéder et de l’exploiter, ainsi que sur les incidences de l’information de séquençage numérique sur la conservation et l’utilisation durable des RGAA et sur le partage des avantages qui en découlent.

2018

Publication de l’étude de référence no 68, Exploratory Fact-Finding Scoping Study on “Digital Sequence Information” on Genetic Resources for Food and Agriculture, qui examine comment l’information de séquençage numérique intéressant les RGAA est utilisée actuellement, comment elle pourrait l’être dans l’avenir et quelles conséquences son utilisation a et pourrait avoir dans l’avenir pour le secteur agroalimentaire.

2017

La Commission crée un nouvel axe de travail autour de l’information de séquençage numérique intéressant les RGAA.