Directeur général  QU Dongyu
Allocutions du directeur général de la FAO QU Dongyu

Lancement de haut niveau du rapport FAO-PNUD-PNUE

 DES MILLIARDS D’USD DISPONIBLES: Réaffecter l’appui à l’agriculture en vue de transformer les systèmes alimentaires

Allocution d’ouverture

de

M. Qu Dongyu, Directeur général de la FAO

14 septembre 2021

 

 

Mesdames et Messieurs,

1. Nos systèmes agroalimentaires se trouvent face à des défis difficiles à relever et ont besoin de notre engagement collectif.

2. La situation actuelle montre que nous ne contribuons pas comme il se doit à la transformation des systèmes agroalimentaires, qui doit permettre de rendre ceux-ci plus efficaces, plus inclusifs, plus résilients et plus durables.

3. Il est temps de repenser, de réaffecter, de réformer et de redémarrer.

4. Le rapport lancé aujourd’hui met en évidence clairement le fait que nous disposons de plusieurs milliers de milliards d’USD que les États, en collaboration avec le secteur privé, peuvent réaffecter au profit des systèmes agroalimentaires.

5. Ils pourront ainsi améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie pour tous, en ne laissant personne de côté.

6. Cette idée est également au centre du Cadre stratégique 2022-2031 de la FAO.

7. Quelque 811 millions de personnes dans le monde souffraient de la faim en 2020 – soit 161 millions de plus qu’en 2019 – et près de 2,37 milliards de personnes n’avaient pas accès à des aliments en quantité suffisante.

8. En outre, environ 3 milliards de personnes n’ont pas la possibilité de s’alimenter sainement.

9. De toute évidence, nous ne sommes pas en bonne voie pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) 1 et 2 d’ici à 2030!

10. Et il ne nous reste plus que neuf années pour y parvenir.

11. De plus, en raison de la pandémie, qui continue à frapper de plein fouet, et des effets dévastateurs et persistants de la crise climatique, la réalisation de tous les ODD est un but encore plus intimidant!

Chers collègues,

12. Les systèmes agroalimentaires sont essentiels à la concrétisation des ODD.  

13. Cependant, il est impossible d’atteindre ces objectifs sans transformer les systèmes agroalimentaires en les adaptant aux réalités actuelles.

14. Il existe plusieurs points de départ pour amorcer cette transformation et les politiques agroalimentaires sont cruciales à cet égard.

15. Les systèmes agroalimentaires nous nourrissent tous et offrent des moyens d’existence à des milliards de personnes.

16. Or, les politiques en vigueur en matière d’appui aux systèmes agroalimentaires ne font qu’éloigner la possibilité d’assurer un avenir durable pour les générations futures.

17. À l’échelle mondiale, quelque 540 milliards d’USD sont dépensés chaque année au profit des systèmes agroalimentaires, alors que les fonds publics de nombreux pays sont mobilisés pour faire face à la pandémie.

18. Il est inacceptable que plus de la moitié de cet appui contribue à une distorsion des prix et à une production non durable qui a des répercussions négatives sur l’environnement.

19. Par ailleurs, beaucoup de petits agriculteurs ne disposent d’aucune planche de salut d’ordre financier.

20. De plus, des milliards d’USD ne sont pas investis dans la production et la manutention après récolte d’aliments nutritifs susceptibles d’entrer dans la composition de régimes alimentaires sains.

21. Nous devons trouver une affectation plus efficace à cet appui!

22. Il faut que ces ressources soient dirigées vers des investissements dans des biens et des services publics au profit des systèmes agroalimentaires, tels que des infrastructures, des activités de recherche et développement, et l’aide aux jeunes agriculteurs.

23. Réaffecter signifie non seulement dépenser plus, mais aussi dépenser mieux.

24. Nous devons éliminer les freins qui empêchent d’exploiter pleinement les possibilités, en renforçant la coordination institutionnelle et les compétences des fonctionnaires de sorte que les projets soient mis en œuvre plus efficacement.


Chers collègues,

25. Une occasion exceptionnelle s’offre à nous: nous disposons de plusieurs milliers de milliards d’USD pour améliorer la vie des populations et la planète!

26. Comment allons-nous procéder?

27. Le rapport établit six étapes concrètes pour la mise en œuvre d’une stratégie de réaffectation par les gouvernements, en collaboration avec toutes les parties prenantes.

28. Alors que se profile le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, c’est le moment idéal pour que la communauté internationale s’engage à prendre des mesures plus ambitieuses.

29. La FAO est déterminée à aider ses Membres et à travailler plus étroitement avec tous les partenaires afin de transformer nos systèmes agroalimentaires pour bâtir un monde meilleur, libéré de la faim et de la pauvreté extrême!

30. Merci de votre attention.

Send
Print