Country information

FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Connect with us

Appui à la résilience de la population affectée par les crises de Birao en République centrafricaine

Appui à la résilience de la population affectée par les crises de Birao en République centrafricaine

Full title of the project:

Appui à la résilience de la population affectée par les crises de Birao en République centrafricaine

Target areas:

Birao.

Donor:
Contribution:
USD 50 000
10/04/2020-09/10/2020
Project code:
OSRO/CAF/004/MCA
Objective:

Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des conditions de vie de la population de Birao et de ses environs.

Key partners:

Le Ministère de l’agriculture et du développement rural, le Ministère de l’élevage et de la santé animale, l’organisation non gouvernementale (ONG) Action centrafricaine pour le développement (ACAD) et l’institution financière ECOBANK.

Beneficiaries reached:

540 ménages.

Activities implemented:
  • Identification et sensibilisation des ménages bénéficiaires en partenariat avec les autorités locales de la zone d’intervention grâce à la mise en place d’un comité participatif et sélection du partenaire de mise en oeuvre et des neuf fournisseurs locaux à travers une approche inclusive.
  • Organisation d’une foire aux intrants agricoles au profit des 54 groupements de bénéficiaires (10 ménages/groupement).
  • Distribution de coupons aux 30 groupements bénéficiaires des kits d’élevage de caprin, comme suit: 25 groupements ont chacun reçu un coupon d’une valeur de 140 000 XOF (soit 259 USD) et de 300 000 XOF (soit 554 USD) pour les cinq autres.
  • Distribution de coupons aux 24 groupements bénéficiaires des kits d’élevage de la poule locale, comme suit: 19 groupements ont chacun reçu un coupon d’une valeur de 102 000 XOF (soit 188 USD) et de 300 000 XOF (soit 554 USD) pour les cinq autres.
  • Fourniture d’animaux, déparasités et vaccinés, aux 30 groupements bénéficiaires des kits d’élevage de caprin, comme suit: 25 groupements ont acheté cinq géniteurs (dont un mâle) et 30 kg d’aliments pour bétail; les cinq groupements restants ont acheté 10 géniteurs (dont un mâle) et 63 kg d’aliments pour bétail. Les groupements ont également reçu du matériel de construction d’abris pour animaux (10 tôles, cinq chevrons, deux fers, deux sacs de ciment, des pointes et des paxalu pour les toitures).
  • Fourniture d’animaux, déparasités et vaccinés, aux 24 groupements bénéficiaires des kits d’élevage de la poule locale, comme suit: 19 groupements ont acheté 12 géniteurs (dont un mâle) et 135 kg d’aliments pour volaille; les cinq groupements restants ont acheté 30 géniteurs (dont deux coqs) et 306 kg d’aliments pour volaille. Les groupements ont également reçu six mangeoires et six abreuvoirs.
  • Formation de huit agents de l’ONG ACAD sur la conduite de l’élevage et les procédures d’organisation de la foire aux intrants et formation pratique, à travers l’approche des champs écoles paysans, de 108 délégués techniques bénéficiaires sur les bonnes pratiques d’élevage de caprins ou de la poule locale.
Impact:
  • Renforcement de la cohésion sociale, notamment grâce aux activités d’identification et de sensibilisation des ménages bénéficiaires composés de différentes ethnies, aux groupements de bénéficiaires hétérogènes, et à la sélection de fournisseurs de plusieurs ethnies pour l’organisation de la foire.
  • Relance des activités de petit élevage au profit de chaque membre des groupements de bénéficiaires, notamment grâce à la reproduction des animaux reçus – après quatre mois d’exploitation, la naissance de 86 chevreaux et de 1 403 poussins a été enregistrée.
  • Rétablissement des moyens d’existence agricoles des ménages bénéficiaires et amélioration de leur sécurité alimentaire.
  • Contribution au renforcement de l’économie locale notamment grâce à la création d’un revenu total de 15 421 USD pour les fournisseurs locaux de la foire aux intrants, soit un revenu moyen de 1 713 USD/fournisseur.
  • Renforcement et durabilité des acquis du projet grâce à la formation sur les bonnes pratiques d’élevage du partenaire de mise, ainsi que de la formation pratique des délégués techniques qui pourront continuer à encadrer les bénéficiaires et recycler les compétences acquises aux autres membres de la communauté.